LG G7 ThinQ: à l'épreuve du vieillissement, en attendant les écrans pliables

Publié le 03/05/2018 à 09:05

LG G7 ThinQ: à l'épreuve du vieillissement, en attendant les écrans pliables

Publié le 03/05/2018 à 09:05

Les deux marques de téléphones qui mènent l’industrie à l’heure actuelle sont Apple et Samsung. Ne sachant pas trop duquel s’inspirer pour son propre téléphone haut de gamme, LG Electronics a coupé la poire en deux. Résultat : son G7 ThinQ (prononcer «thin-cue», à l’anglaise) est un élégant appareil Android doté d’un grand écran mur à mur de 6,1 pouces à ACL coiffé d’une encoche rappelant à la fois le Galaxy S9 et l’iPhone X.


Sous le capot, la mécanique a été conçue pour durer, foi de Frank Lee, le porte-parole de longue date du fabricant coréen en Amérique du Nord. «Ce téléphone est à l’épreuve du futur. Vous n’aurez besoin d’acheter un nouveau téléphone que quand son écran sera souple, ou pliable, ou enroulable», assure-t-il.


À LIRE ÉGALEMENT: Rogers rachètera-t-il Vidéotron avant que Bell ne fusionne avec Telus?


Détail étonnant, LG a préféré les cristaux liquides (ACL) aux DEL organiques (OLED) pour cet écran. Le fabricant promet tout de même une autonomie d’une journée de sa pile, grâce à un concept à quatre pixels RGB+W plus lumineux et 35% moins énergivore qu’un écran à ACL typique.


Une IA respectueuse de la vie privée?


Son rapport d’écran de 18:9 n’est pas le fruit du hasard non plus. C’est une tendance dans la mobilité d’adopter ce format car il permet de créer deux zones parfaitement carrées côte à côte, quand on met l’appareil en mode paysage. Ces deux carrés permettent de reproduire des images stéréoscopiques (3D) dont pourront se servir d’éventuelles applications de réalité virtuelle.


Car, non, la réalité virtuelle n’a pas encore dit son dernier mot.


Autres technologies très en vogue, la reconnaissance visuelle et vocale. Dans les deux cas, le G7 ThinQ joue la carte du respect de la vie privée afin de se distinguer de ses rivaux à système Android un peu plus audacieux.


À LIRE ÉGALEMENT: Motorola veut se démarquer en étant aux antipodes d'Apple


Son capteur photo à deux lentilles, qui a été revu pour être plus agile en situation de faible éclairage, utilise des algorithmes stockés dans la mémoire de l’appareil pour identifier les objets devant lui. Il est capable de reconnaître 1162 types d’objets différents, répartis dans 18 catégories (aliments, mobilier, personnes, etc.).


Ces objets sont identifiés d’une étiquette qui s’affiche en surimpression, sur l’image que nous renvoie le capteur photo. Ça permet d’ajuster les réglages de prise de photo en conséquence. LG a aussi remplacé le mode de réglages manuels par cette IA beaucoup plus efficace, promet-on.


Du côté de la reconnaissance vocale, LG laisse l’Assistante Google faire la conversation. «Pas besoin de créer notre propre assistant vocal quand le meilleur assistant sur le marché et déjà disponible», explique M. Lee. Et en effet, cette assistance vocale parlant déjà plusieurs langues plutôt bien, dont le français, donne une longueur d’avance à LG sur Samsung. Bixby, l’IA du Galaxy S9, n’arrive pas à la cheville de son homologue de Mountain View.


Le G7 ThinQ a été conçu pour capter la voix de son utilisateur 2,5 mètres de distance, ce qui en fait une enceinte connectée de plus, si vous possédez déjà un Google Home à la maison. «En fait, ça peut vous éviter d’avoir à en acheter une séparément», ajoute Frank Lee, décochant une flèche au Pixel 2, initialement vendu avec un Google Home Mini dans la boîte, ce qui a coûté cher à Google.


Quatre convertisseurs numériques-analogiques en un


Déjà, le G6 était un des rares téléphones sur le marché à intégrer un convertisseur numérique-analogique (ce qu’on appelle un «DAC», en anglais) permettant de lire de la musique sans compression (FLAC, Ogg Vorbis, etc.) sous leur meilleur jour. Le G7 en intègre quatre (32-bit). Il est aussi doté du protocole pseudo-ambiophonique DTS-X, et ses haut-parleurs sont les plus puissants sur le marché.


Le G7 ThinQ est aussi doté d’une prise pour casque stéréo. Il faut le préciser, parce que nous sommes en 2018, après tout, et que même s’il se vend désormais plus de casques Bluetooth que de casques traditionnels, ceux-ci produisent encore aujourd’hui un meilleur son, en règle générale.


Ça fait du G7 ThinQ le meilleur mobile à avoir dans sa poche si vous êtes abonnés à Tidal HiFi, un rival de Spotify plutôt limité du côté du catalogue, mais très audacieux du côté de la qualité de diffusion sonore.


Évidemment, l’appareil possède aussi une fente pour carte Micro SD, lui assurant un stockage additionnel pouvant atteindre 400 gigaoctets, ce qui suffira à contenir un peu plus que les quelques dizaines de fichiers FLAC permis par son stockage interne de 64 go.


De tout pour tous


En un mot, le G7 ThinQ offre donc tout, pour un peu tout le monde. Même l’encoche au haut de son affichage peut être personnalisée, en modifiant la couleur d’affichage du menu déroulant d’Android 8.0. Et s’il y a une touche d’accès rapide à l’Assistant Google sur le côté de son boîtier, notez qu’elle peut être désactivée, au besoin.


«Vous pourrez en faire encore plus quand vous aurez installé Android 9.0», ajoute le porte-parole de LG Electronics. Celui-ci est dévoilé au compte-gouttes, ces jours-ci, et semble conçu exprès pour des téléphones au format s’apparentant drôlement au G7. Drôle de hasard?


On ne pense pas.


À LIRE ÉGALEMENT: 5 questions à poser avant d'adopter une enceinte connectée


Cela dit, il reste encore à voir quand et comment on pourra procéder à cette mise à jour, car sur un téléphone Android acheté aujourd’hui (ou à partir du 1er juin, dans le cas du G7), rien n’est moins certain que le moment où Google, le fabricant, l’opérateur, et les astres finissent par s’aligner pour qu’on puisse procéder à une telle tâche.


C’est bien là le pire défaut de tous les téléphones Android… qu’ils soient à l’épreuve du vieillisement ou pas.


 


LG G7 ThinQ
Téléphone Android à écran QHD+ de 6,1 pouces
Processeur Snapdragon 845 de Qualcomm (4 go de mémoire vive)
Batterie de 3000 mAh
WiFi AC, Bluetooth 5, USB-C
Appareil photo double de 16 MP (arr), 8 MP (av)
64 go de stockage (plus Micro SD)
Gris ou noir
Prix n.d.


Suivez-moi sur Facebook:



Suivez-moi sur Twitter:




À propos de ce blogue

Autrefois, on appelait ça de l'électronique mais de nos jours, les nouvelles technologies vont bien au-delà des transistors et des circuits imprimés. Des transactions bancaires à l'écoute en rafale d'émissions de télé les plus populaires, la technologie est omniprésente. Et elle comporte son lot de questionnements. Journaliste spécialiste des technologies depuis bien avant l'avénement du premier téléphone intelligent, Alain McKenna a observé cette évolution sous tous ses angles et livre ici ses impressions sur le sujet.

Alain McKenna
Sujets liés

Technologie , techno

Sur le même sujet

Téléphones intelligents: nouvelles perspectives de croissance

22/09/2017 | lesaffaires.com

INFOGRAPHIE. Avec les récents lancements d'Apple ou Samsung, les livraisons ne devraient pas ralentir. Au contraire.

Une tablette-téléphone pour Microsoft?

18/01/2017

Une demande de brevet laisse entrevoir un produit hybride chez le géant informatique.