5 étapes pour vous transformer avec efficacité

Publié le 09/07/2018 à 10:45

5 étapes pour vous transformer avec efficacité

Publié le 09/07/2018 à 10:45

Pour pouvoir évoluer, il faut croire en soi... Photo: DR

Je reviens d’un voyage éclair à Paris au cours duquel j’ai reçu ma copie dédicacée du livre «Cinq étapes pour transformer… Pratiques d'entreprises inspirantes, le voyage d'un DRH au Canada».


L’auteur du livre, Emmanuel Lavergne, est un DRH français qui a passé trois mois au Québec et en Ontario l’an dernier, histoire de comprendre et éventuellement d’exporter en France et en Europe nos bonnes pratiques en matière de transformation en toutes sortes, en particulier de soi dans le cadre du travail.


Ce que je retiens de ma lecture, c’est que nous avons intérêt à miser sur nos forces pour parfaire notre expertise en matière de transformation. Encore nous faut-il être en mesure de reconnaître, de nommer et d’assumer nos forces afin d’avancer avec confiance et humilité vers le monde du travail d’aujourd’hui et de demain, en pleine mutation.


Force 1 : la connaissance de soi et la confiance en soi


Nombre d’organisations canadiennes incluent à présent l’apprentissage de la connaissance de soi, sous différentes formes, dans leurs programmes de développement en leadership. Elles insistent de plus en plus pour que les leaders d’équipe explorent de nouvelles voies pour développer leur estime d’eux-mêmes au lieu de demeurer dans une posture de confiance basée sur le pouvoir hiérarchique.


Ces leaders-là sont agiles et intelligents émotionnellement, ce qui implique une connaissance de soi, de ses talents propres ainsi que de ses zones de vulnérabilité.


Force 2 : la capacité à s’ouvrir aux autres


Cette force découle de la première. Lorsqu’on est bien ancré dans qui on est, l’autre devient une curiosité et non plus une menace. On s’intéresse dès lors à l’autre, et on veut apprendre de lui, soit pour l’influencer – positivement, bien entendu –, soit pour se laisser influencer par lui.


La capacité à s’ouvrir aux autres nous permet, entre autres, d’être réceptif au feedback positif et constructif, que ce soit celui de nos supérieurs, de nos collègues, de nos employés et, bien sûr, de nos clients.


Force 3 : les salariés, les clients et les citoyens sont des acteurs clés de la transformation


Les réseaux sociaux ont décuplé la troisième force. Les salariés sont devenus des ambassadeurs de la marque. On se préoccupe maintenant de l’expérience employé tout comme on se préoccupe de l’expérience client. Quant au citoyen, il est à présent au coeur des décisions et des projets d’infrastructures digitales, avec, par exemple, l’avènement des villes numériques et intelligentes.


Force 4 : le leadership renouvelé et facilitateur, loin de tout statut ou élitisme


Un exemple frappant pour illustrer cette quatrième force survient souvent lorsqu’on effectue de nouveaux aménagements d’un lieu de travail. Il n’est pas rare que les dirigeants aient alors des bureaux ouverts au même titre que les membres de leurs équipes. Idem, les patrons agissent de plus en plus en « leader-coach », en encourageant le développement des compétences des employés, sachant que cela sera bénéfique pour tout le monde, y compris eux-mêmes.


Force 5 : l’entreprenariat et l’intraprenariat


L’esprit entrepreneurial se vit à l’intérieur et à l’extérieur des murs de nos entreprises. Ainsi, il est devenu fréquent de voir des employés faire preuve d’initiative, dans l’optique d’améliorer le processus d’affaires, de créer une nouvelle ligne de produits ou encore de faire évoluer un service. Et ce, même si les intrapreneurs sont, en général, plus difficiles à gérer que les autres. (C’est qu’ils apportent une bouffée de créativité, laquelle est toujours source de création de valeur pour l’entreprise.)


Par ailleurs, d'autres choisissent le chemin de l’entreprenariat. On constate en effet que de plus en plus d’employés, de professionnels, de gestionnaires et de dirigeants choisissent de quitter le milieu organisationnel pour devenir des travailleurs autonomes et, s’il y a lieu, faire évoluer leur nouveau métier vers celui de chef d’entreprise.


Les histoires d’entrepreneurs et d’intrapreneurs nous inspirent collectivement. Elles nous permettent de rêver, de nous dépasser et d’aspirer à faire évoluer nos façons de faire.


Il y a plusieurs façons de mettre à profit les cinq forces énoncées ci-dessus. Vous pouvez analyser le tout dans une perspective individuelle, d’équipe ou à l’échelle de votre entreprise.


Pour ce faire, voici quelques questions que vous pouvez vous poser en comité de gestion ou lors de votre prochaine rencontre d’équipe de projet :


1. Comment vous reconnaissez-vous dans ces forces?


2. Dans quelle mesure votre équipe de travail peut-elle miser sur au moins une de ces forces pour propulser la transformation dans laquelle vous êtes présentement?


3. Comment votre entreprise peut-elle intégrer ces forces dans la façon dont elle envisage de mener le prochain changement?


Je vous laisse maintenant sur les sages paroles de Bouddha : «Il n’existe rien de constant, si ce n’est le changement.»


 

À propos de ce blogue

Vous faites face à des défis complexes ? Geneviève Desautels dévoile ici des cas réels auxquels des dirigeants ont été exposés. Et puisqu’il y a toujours une solution, la saine distance et l’expertise de la consultante, coach certifiée, présidente de Amplio Stratégies et Univers interactif, éclaireront votre prise de décision.

Geneviève Desautels

Sur le même sujet

Et si je ne suis pas d'accord avec une décision de la direction?

BLOGUE INVITÉ. Le leadership durable peut aider à sortir de l'impasse.

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

3 idées marketing inspirées de la campagne électorale

31/08/2018 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Un peu d'originalité nuit rarement, et offre la possibilité de réveiller l'attention du public visé...

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.