2018, l'antithèse de 2017 sur les marchés

Publié le 21/12/2018 à 14:20

2018, l'antithèse de 2017 sur les marchés

Publié le 21/12/2018 à 14:20

Je profite de ce dernier billet de l’année, pour revenir sur certains éléments marquants de 2018.


Tout d’abord, quel revirement! À ce jour, tous les grands indices boursiers sont dans le rouge pour l’année. Après plusieurs années de rendements mirobolants sur les marchés, c’était vraisemblablement le calme avant la tempête. L’année 2018 a été marquée par un retour de la volatilité ainsi qu’une baisse substantielle des marchés. Il fallait toutefois s’y attendre. L’absence de volatilité des dernières années était une des deux anomalies de 2017.


Explosion d’une bulle


Quelle était l’autre anomalie de 2017? Les cryptomonnaies! Vous-vous rappelez du Bitcoin? On parle soudainement beaucoup moins des cryptomonnaies depuis que leur valeur totale a fondu d’environ 80% en un peu plus d’un an. Et pourtant, il y a maintenant plus de 2000 cryptomonnaies différentes selon le site coinmarketcap.com. Comme je l’ai expliqué avant l’explosion de la bulle, le Bitcoin n'est pas un investissement judicieux, et, je pense toujours que la majorité des investisseurs ne devrait pas allouer une partie de leur portefeuille à cet actif.


Les taux d’intérêt


Les taux d’intérêt ont été un sujet chaud tout au cours de l’année. Hausse quasi continue des taux jusqu’en novembre accompagnée de plusieurs hausses du taux directeur par la Banque du Canada. Puis, soudainement, dans la foulée de la baisse des marchés, une baisse rapide des taux à plus long terme qui les ont ramenés pratiquement au même niveau qu’en début d’année. Le résultat est que depuis un an les taux d’intérêt de plus de 10 ans ont baissé alors que les taux à court terme ont monté. La courbe des taux s’est donc « aplatie » ce qui ne présage généralement rien de bon quant aux nouvelles économiques à venir. Mais les marchés ont aussi le don de se tromper souvent et de rebondir rapidement.


Bref, mieux vaut maintenir le cap et ne pas trop réagir aux variations récentes des marchés. Si votre portefeuille a été bien construit et respecte votre tolérance au risque, vous ne devriez pas être trop inquiet.


Un résumé de 2018


Voici en terminant quelques billets qui illustrent bien les montagnes russes de 2018.


Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?


Comment bien dormir quand les marchés baissent?


Surprise, les taux d’intérêt baissent!


Je vous souhaite de joyeuses fêtes et de bien dormir pendant cette période plutôt mouvementée sur les marchés.


N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue. Suivez-nous aussi sur facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Cryptomonnaies: la fin de l'hiver approche dit un pionnier

17/01/2019 | AFP

Le cofondateur de l'Ethereum croit que l'appétit pour les cryptomonnaies devrait revenir au 1er ou 2e trimestre.

Un Bitcoin pour Noël?

BLOGUE INVITÉ: Devriez-vous encore considérer le Bitcoin comme un investissement valable?

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.