Un test de personnalité peut-il prédire le succès en affaires?

Publié le 06/02/2014 à 10:21, mis à jour le 06/02/2014 à 10:35

Un test de personnalité peut-il prédire le succès en affaires?

Publié le 06/02/2014 à 10:21, mis à jour le 06/02/2014 à 10:35

Adeo Ressi, pdg du Founder Institute, a pour objectif de créer des start-ups ayant un taux de succès supérieur à la norme.

Adeo Ressi, pdg du Founder Institute, soutient avoir découvert un test capable de déterminer si un individu a ce qu’il faut pour réussir en affaires. C’est ce test qui permet au Founder Institute, un incubateur de start-ups qui s’établira à Montréal, de traiter quelque 1000 candidatures par mois.


« On peut prédire de manière très précise qui aura du succès en tant qu’entrepreneur ; c’est épeurant tellement c’est précis », m’a confié Adeo Ressi. L’entrepreneur n’a pas voulu me révéler qui avait conçu ce test, qui l’aurait été par un chercheur universitaire, mais a accepté de me raconter pourquoi il y accorde une telle confiance.


Lorsqu’il était pdg de Game Trust, une entreprise de plus de 1000 employés qu’il a vendue en 2007, Adeo Ressi était conscient que sa faiblesse était les ressources humaines. « Je fais trop confiance aux gens et, souvent, j’ai choisi les mauvaises personnes », explique-t-il. Pour illustrer son propos, il relate que deux de ses employés se sont fait prendre à voler.


Afin de combler cette lacune, Adeo Ressi s’est mis à faire des recherches dans le domaine des ressources humaines et à étudier différentes pratiques d’embauche. C’est en faisant ces recherches qu’il a mis la main sur un test qui allait transformer son bilan en matière de ressources humaines : « J’ai trouvé un test qui pouvait déterminer avec précision comment quelqu’un allait agir, bref, qui cette personne était réellement », explique Adeo Ressi.


Le test a alors permis à Game Trust de mieux embaucher et, lorsqu’il a mis sur pied le Founder Institute en 2009, Adeo Ressi ne l’avait pas oublié. Pour parvenir à son objectif, qui était de créer des start-ups avec un taux d’échec moins élevé, l’entrepreneur savait qu’il devait être en mesure de choisir les bons candidats. « Je connais beaucoup d’entrepreneurs qui ont du succès un peu partout dans le monde et je sais que ces individus sont différents, relate-t-il. Mon hypothèse, c’était que le test pourrait déterminer en quoi ces gens sont différents, et il s’est avéré que j’avais raison. »


Le test en question permet au Founder Institute de traiter à partir de son siège social les candidatures soumises dans les quelque 70 villes où il est présent. Même si le test est déterminant, des employés évaluent également les candidatures. Aux dires d’Adeo Ressi, le résultat du test contribue à environ 50 % de la décision d’admettre ou non un candidat dans l’incubateur.


Quoiqu’on en pense, le test en question semble fonctionner une fois de plus pour Adeo Ressi. En effet, 89 % des quelque 1000 start-ups incubées par le Founder Institute sont toujours en vie, ce qui n’est pas peu dire.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Projet Luminance: dénoncez un bienfaisant!

27/07/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Cette PME de vidéos corporatives améliore ses relations-clients et ses compétences grâce à projet citoyen.

Comment ne plus jamais choker au pire moment?

13/08/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Parfois, nos erreurs sont impardonnables. Fort heureusement, il y a moyen de d'éviter celles-ci à tout jamais...