Adieu banquiers et autres comptables ?


Édition du 15 Septembre 2018

Lorsque Nordea a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, de nombreux analystes sont tombés de leur chaise. La plus importante banque de Suède a en effet vu son bénéfice d'exploitation bondir de 31%, à 2 milliards de dollars, loin, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Où investir en 2019: des risques qui amènent des aubaines?

Édition du 12 Janvier 2019 | Stéphane Rolland

De nombreux vents contraires se lèvent à l'horizon pour les banques canadiennes.

Voici pourquoi certains investisseurs miseront sur la CIBC

09/01/2019 | Stéphane Rolland

La stratégie est simple : miser sur la banque perdante de l’an dernier.

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 55 minutes | Alain McKenna

Bombardier, la société canadienne la plus durable. Tesla plafonne, dit RBC. Pourquoi Place Ste-Foy filme ses clients.

Voici venue la première pandémie suite aux changements climatiques!

CHRONIQUE. Tiques tiques tiques, nos heures sont-elles comptées? L'alarme est à présent sonnée.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:03 | LesAffaires.com et AFP

«Aujourd'hui, c'est la réunion de la BCE qui sera à l'honneur.»