Où la bière est-elle la plus abordable sur Terre?

Publié le 29/01/2019 à 06:06

Où la bière est-elle la plus abordable sur Terre?

Publié le 29/01/2019 à 06:06

Certains sont mieux nantis que d'autres... Photo: Elevate/Unsplash

Une bonne bière bien fraîche, qui pétille dans la gorge en laissant une caresse de mousse dans la bouche, qui scintille dans la nuit naissante environnée de sourires et qui aère d’un seul coup les neurones, comme par magie. Nous en rêvons tous, n’est-ce pas?


Mais voilà, la bière, ça peut coûter cher. Très cher. Il suffit de lancer à la volée que la prochaine tournée est pour nous pour voir la soirée gâchée, une fois la facture réglée. Et ce, surtout – l’avez-vous remarqué comme moi? – si cela se produit à l’étranger; c’est dingue comme la bière peut coûter cher quand on visite le Guatemala, l’Australie, ou encore la Finlande!


Quatre chercheurs ont uni leurs forces pour justement se pencher sur le sujet : Evan Blecher, professeur d’économie à l’Université de l’Illinois à Chicago (États-Unis) ; Alex Liber, doctorant en science politique à l’Université du Michigan à Ann Arbor (États-Unis); et Corné van Walbeek, professeur d’économie à l’Université de Cape Town (Afrique du Sud), assisté de la chercheuse Laura Rossouw. Ensemble, ils se sont demandé où se trouvaient les bières les plus abordables sur la planète. Voici comment ils ont procédé…


Pour évaluer l’abordabilité d’une bière dans un pays, ils ont considéré dans leur étude deux données, son prix et le salaire des gens. Ils ont donc utilisé un indicateur économique qui s’appelle le Relative Income Price (RIP), qui correspond, en l’occurrence, à la part de son salaire qu’un individu doit consacrer pour pouvoir s’acheter 100 bouteilles de bière.


Ils ont alors considéré 92 pays pour lesquels ils avaient ces deux données-là, issues de deux sources reconnues : d’une part, l’Economist Intelligence Unit pour les prix de la bière (ici, la moyenne du prix d’un litre d’une bière locale populaire – par exemple, la Molson Ex – et de celui d’une bouteille de 330 ml d’une bière premium – par exemple, l’Alba de la microbrasserie montérégienne MonsRegius); et d’autre part, la Banque mondiale pour les salaires moyens locaux. À noter que, pour affiner leurs calculs, ils ont également tenu compte d’un autre critère : le temps de travail nécessaire à un individu pour gagner la somme équivalente au prix de 100 bouteilles de bière.


Résultat? Je vais commencer par vous donner le Top 10 des pays où la bière coûte le moins cher, tous les prix ayant été convertis en dollars américains :


1. Ukraine : 0,25 $ US


2. Bulgarie : 0,26 $ US


3. Roumanie : 0,28 $ US


4. Kazakhstan : 0,30 $ US


5. Côte d’Ivoire : 0,32 $ US


6. Serbie : 0,40 $ US


7. Tunisie : 0,40 $ US


8. Slovaquie : 0,40 $ US


9. Panama : 0,45 $ US


10. Azerbaïdjan : 0,50 $ US


Mais attention, ce n’est pas parce que la bière n’est pas chère qu’elle est abordable! S’en procurer pour un Ukrainien, pour un Bulgare, ou encore pour un Roumain peut représenter une part conséquente de son salaire. Ce qui change tout.


Les quatre chercheurs ont alors séparé les 92 pays en deux groupes. D’un côté, les pays riches, en ce sens que les gens y ont des salaires globalement élevés par rapport au reste du monde. De l’autre, les pays moins riches.


Pourquoi ça? Parce qu’ils ont noté qu’en général la bière était – tenez-vous bien! – 9 fois plus abordable dans les pays riches que dans les pays moins riches. Oui, vous avez bien lu, 9 fois plus.


Voici, donc, deux palmarès :


> Le Top 10 des pays moins riches où la bière est la plus abordable


1. Roumanie


2. Panama


3. Bulgarie


4. Kazakhstan


5. Argentine


6. Russie


7. Mexique


8. Chine


9. Serbie


10. Brésil


> Le Top 10 des pays riches où la bière est la plus abordable


1. Luxembourg : 0,09 %


2. Autriche : 0,15 %


3. Allemagne : 0,16 %


4. Suisse : 0,18 %


5. Belgique : 0, 18 %


6. Pays-Bas : 0,20 %


7. États-Unis : 0,20 %


8. Espagne : 0,20 %


9. Irlande : 0,22 %


10. Slovaquie : 0,23 %


Et le Canada, dans tout ça? Il figure parmi les pays riches, et se trouve à la 20e place du palmarès. Entre Hong Kong (19e) et l’Islande (21e). Car les Canadiens doivent consacrer 0,32% de leur salaire pour pouvoir s’offrir 100 bouteilles de bière.


Pour finir, un tout dernier point : l’évolution de l’abordabilité de la bière. Les quatre chercheurs ont en effet eu l’heureuse idée de regarder à la loupe la variation des deux données – prix de la bière et salaire des gens – entre 1990 et 2016. C’est comme ça qu’ils ont découvert que rares étaient les pays où la bière était devenue de plus en plus abordable au fil des années.


Voici les seuls où cela s’est produit :


– Qatar : + 5 %


– Zimbabwe : + 3 %


– Émirats arabes unis : + 2,5 %


– France : + 2,4 %


– Sénégal : +2,3 %


– Italie : + 1,4 %


– Suisse : + 1 %


– Portugal : + 0,5 %


– Japon : + 0,1 %


Quant au Canada, l’abordabilité n’a quasiment pas varié, le recul n’ayant été que de 1%


Voilà. Vous savez maintenant tout sur le prix de la bière, et par suite, sur les endroits de la planète où il est le plus facile de s’en procurer sans trop gruger ses revenus. En résumé, le Top 3 ultime des amateurs de bière les mieux nantis de la planète est le suivant :


1. Luxembourgeois


2. Autrichiens


3. Allemands


*****


Espressonomie


Un rendez-vous hebdomadaire dans Les affaires et Lesaffaires.com, dans lequel Olivier Schmouker éclaire l'actualité économique à la lumière des grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui, quitte à renverser quelques idées reçues.


Découvrez les précédents billets d'Espressonomie


La page Facebook d'Espressonomie


Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement


 

À propos de ce blogue

ESPRESSONOMIE est le blogue économique d'Olivier Schmouker. Sa mission : éclairer l'actualité économique à la lumière des grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui. Ce blogue hebdomadaire présente la particularité d'être publié en alternance dans le journal Les affaires (papier/iPad) et sur Lesaffaires.com. Olivier Schmouker est chroniqueur pour Les affaires et conférencier.

Sujets liés

Économie

Sur le même sujet

Les brasseurs soulagés de l'exemption de taxe sur les canettes

Ottawa a annoncé la semaine dernière que plusieurs produits en métal américains seraient exemptés des droits de douane.

Les changements climatiques augmenteront le prix de votre pinte

L'industrie souffrira de la multiplication des vagues de chaleur et de sécheresse diminueront la production d’orge.