Décathlon ou l'art de réinventer le commerce de détail

Publié le 06/09/2018 à 08:14

Décathlon ou l'art de réinventer le commerce de détail

Publié le 06/09/2018 à 08:14

(Photo: 123rf.com)

BLOGUE INVITÉ. Ce n'est une nouvelle pour personne lorsque je dis que le commerce au détail est en profonde transformation. Certes, la menace des géants du web plane, cependant c’est bien mal connaître le pouvoir d’innovation de certains commerçants que de parier contre eux.


Au Québec, nous avons plusieurs exemples qui prouvent bel et bien que le consommateur, bien qu’il adopte de plus en plus la technologie, tient encore à se déplacer pour acheter ce dont il a besoin.


Pensons à ces entreprises d’ici comme Simons, Aldo, WLKN, Mondou, Dollorama et j’en passe qui continuent à ouvrir de réelles boutiques aux quatres coins de la province, du pays et du monde. 


Bien que la majorité d’entre nous soit connectée une grande partie de la journée, certains commerçants réussissent encore à faire déplacer les foules. L'image des milliers de personnes attendant l’ouverture des portes du nouvel IKEA de Québec ne ment pas.


J’ai dernièrement fait l’achat d’un vélo pour ma plus grande fille. Par curiosité, je me suis dit que j’allais aller voir le nouveau magasin Décathlon situé à Brossard. De par mes nombreaux déplacements en Europe, je connaissais bien cette société française et j'étais bien curieux de voir comment elle s'était adaptée à notre marché bien distinct.


Bien que nouvelle au Québec, cette entreprise est d’une envergure titanesque: plus de 80 000 employés dans près de 1500 magasins situés dans 45 pays. Son revenu annuel de plus de 15 milliards de dollars fait de cette entreprise un leader mondial dans son secteur.


J’y suis allé avec mon père, ma sœur et, bien sûr, ma plus grande. Mon expérience m’a ni plus ni moins qu'ébloui! Pour tout vous dire, je ne m’attendais pas à sortir de ce magasin avec un sujet de chronique. Je pensais plutôt entrer dans un magasin d’articles de sport comme il y en a tant d'autres en ville.


Dès l’entrée, j’ai réalisé que j’allais y passer beaucoup plus de temps que prévu. On réalise dès nos premiers pas que l’offre est certes différente, mais surtout gigantesque. De l’équitation à la danse, en passant par l’archerie et le tennis de table, les amateurs de sports trouveront tout ce qu’ils cherchent, et ce, pour absolument tous les sports.


De plus, au grand plaisir de tous, il y a plusieurs aires d’essais afin de tester un quelconque produit avant de l’acheter. Vous voulez essayer une planche à bras (paddle board) sur l’eau, c’est possible. Jouer au basket ou escalader un mur, possible aussi. Tout au long de mon parcours, j’ai joué au mini-golf, au badminton et tiré à l’arc, tout en dégustant un latte de la Brûlerie du Roy!


Différenciation vous dites? Pour moi, cette découverte renforce mon idée que le commerce au détail est bien vivant... en autant qu’on sache innover. 


Une heure et demi plus tard, nous sommes tous ressortis avec un seul mot en tête, wow! Ma fille avait son vélo et mon père, ma sœur et moi-même étions agréablement surpris de cette expérience client.


En me relisant, j’ai presque peur que vous pensiez que cette chronique est une info-pub! Je vous rassure tout de suite, je ne connais personne qui travaille chez Décathlon et n’ai reçu absolument rien en retour (ils vont lire mes mots en même temps que vous tous), je fais tout simplement ce qu’un client satisfait de son expérience fait, en parler!

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaire sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaire (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

Decathlon s'installera au centre-ville de Montréal

12/11/2018 | Martin Jolicoeur

La multinationale sportive s'installera dans les locaux que convoitait Saks Off 5th avant de finir par se désister.

Sail veut étendre sa présence dans les régions

19/10/2018 | Martin Jolicoeur

Sail a développé un nouveau concept à l'intention des régions. Une stratégie qui pourrait gonfler ses ventes en ligne.