En religion comme en affaires, il faut y croire!

Publié le 10/04/2018 à 15:01

En religion comme en affaires, il faut y croire!

Publié le 10/04/2018 à 15:01

(Photo: 123rf.com)

Combien de fois m'a-t-on dit de ne pas lâcher et de continuer à y croire quand je vivais des moments difficiles. Combien de fois m'a-t-on dit des phrases clichée, que je détestais entendre. «L'important ce n'est pas le nombre de fois que tu tombes, mais le nombre de fois que tu te relèves» ou encore «l'important, c'est de participer!»


Par le passé, elles me donnaient une crise d'urticaire. Aujourd'hui, je réalise que derrière celles-ci se cachent une immense expérience. Après tout, pourquoi des millions de personnes perdraient leur temps à dire ces phrases si elles ne contenaient pas un fond de vérité?


Au fil des dernières années, j'ai été extrêmement actif et, surtout, je suis passé par beaucoup d'incertitude et de stress. Lancements de nouveaux produits comme romeo's gin ou romeo's gin + tonic; lancement de deux cohortes d'Adopte inc; présidence de la Jeune Chambre de commerce de Montréal, présence au conseil d'administration d'Investissement Québec et tout fraîchement Dragon… Je réalise que sans ces petites phrases, pourtant anodines, je n'aurais pas réussi à passer à travers ces années folles. «Nic, vas-y fonce et ne regarde pas derrière toi!»


Malheureusement, bien des consommateurs ne réalisent pas l'immense travail qui se cache derrière un produit que l'on retrouve sur les tablettes d'un magasin ou du temps qu'il faut prendre lorsque l'on décide de s'impliquer pour une cause. En affaires, de l'idée à la conception en passant par le développement de l'image de marque et les multiples essais/erreurs, heureusement que ces petites phrases existent! 


En temps qu'être humain, surtout en tant qu'entrepreneur, nous détestons réaliser que nous n'avons malheureusement pas le contrôle sur tout! Bien que nous fassions tout ce qui est possible pour avoir le contrôle de notre destinée, on réalise rapidement les limites de notre pouvoir.


Lorsque je donne des conférences, on me demande souvent s'il existe une marche à suivre pour avoir le plus de chance de réussir. Après plus de 10 ans en affaires, je peux maintenant dire que l'important est, entre autres, tout simplement d'y croire!


Étonnamment, je rencontre une tonne d'aspirants entrepreneurs qui abandonnent au premier refus, qui se découragent après quelques échecs ou qui ne croient pas, "à la vie à la mort", à leur projet. Il m'apparaît aujourd'hui impossible de réussir quoi que ce soit sans cette fameuse croyance.


La croyance est d'une redoutable puissance. Rappelons-nous la victoire de Donald Trump. Beaucoup de gens auraient été prêts à parier leur maison sur sa défaite. Quelle ne fut pas leur surprise le jour du vote! Qu'on aime le personnage ou pas, il ne s'est pas laissé influencer et y a cru, avec raison, jusqu'à la fin.


Je réalise maintenant que ce n'est pas juste en religion qu'il est important de croire… en affaires aussi! Que ce soit en vous ou en votre projet, je vous conseille fortement d'y croire plus que tout au monde.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaire sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaire (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Nicolas Duvernois