Il faut démocratiser l'entrepreneuriat

Publié le 24/04/2018 à 15:04

Il faut démocratiser l'entrepreneuriat

Publié le 24/04/2018 à 15:04

(Photo: 123rf.com)

C'est le 16 avril 2012 qu'a eu lieu la première diffusion de la populaire émission Dans l'œil du dragon. Je m'en rappelle comme si c'était hier. Je travaillais au 5ème étage de l'hôpital Sainte-Justine et j'ai regardé quelques portions de l'émission dans la salle d'attente du département de neurologie, espérant un jour pouvoir aussi avoir ma chance de «pitcher» aux dragons. 


Ça faisait six ans que je m'étais lancé dans l'aventure de PUR vodka et presque trois ans qu'on avait remporté notre fameux premier prix de meilleure vodka au monde. Malgré les médailles, malgré le fait que nous avions commencé à générer des ventes et malgré tous les efforts que j'y mettais, j'avais de la difficulté à me sortir du mode «survie».


Ce que j'ai trouvé difficile à mes débuts en affaires est que l'on connaît un succès d'estime avant le succès monétaire. Mes bouteilles se retrouvaient sur les tablettes de la SAQ, on récoltait médaille après médaille, j'étais souvent dans les médias, mais la réalité était que je devais laver les planchers. Aux yeux de la plupart de mes collègues de travail et amis, c'était tout simplement incompatible… et pourtant.


C'est quelques jours avant Noël, en décembre dernier, que l'on m'a approché pour être le premier dragon invité de la 7ème saison de l'émission. En lisant le courriel, je me suis surpris à sourire à la vie. Moi qui, il y a quelques années, regardait l'émission vadrouille à la main. 


Comme quoi la persévérance paie. Je suis probablement le seul dragon de l'histoire passé d'aspirant entrepreneur à celui qui est assis sur la chaise du milieu ! 


Afin de démocratiser l'entrepreneuriat, je suis convaincu qu'il faille en parler à la télé et sur un maximum de plateformes. Rappelez-vous la toute première émission entrepreneuriale au Québec, VoirGrand.tv (dont j'ai eu la chance de gagner la 3ème saison) et depuis quelques années Dans l'œil du dragon.


Ces émissions ont rendu l'entrepreneuriat possible pour tous. Que l'on vende des brosses à dent en bambou, des casquettes pour enfants ou du sirop d'érable biologique. Elles ont permis à plusieurs centaines d'entrepreneurs de se dire «moi aussi je suis capable» et d'oser s'inscrire pour partager leurs folles idées avec des centaines de milliers de téléspectateurs. 


Depuis 10 ans, on sent un réel changement dans l'univers entrepreneurial québécois qui vise à rendre plus accessible le fait de se lancer en affaires. Blogues, sites web, revues, évènements, radio, télé, réseaux sociaux, podcast… Le monde des affaires est sur toutes les plateformes et c'est tant mieux.


Plus on en parle, plus ça incitera ceux qui hésitent, pour mille et une raisons, à faire le fameux saut. Un peu comme dans une audition, plus il y a de personnes qui se présentent, plus on a de chance de trouver la ou les perles rares. 


Merci donc à ceux et celles qui décident de mettre l'entrepreneuriat de l'avant et qui permettent à plusieurs de réveiller la petite flamme qu'ils ont en eux et qui décident, à la suite du visionnement d'une émission ou la lecture d'un blogue, de faire le grand saut. Le Québec et notre société en général n'en sortiront que gagnants.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaire sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaire (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

Les producteurs agricoles méritent plus de reconnaissance

17/04/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Il est temps de reconnaître les producteurs agricoles à leur juste valeur.

Deux nouveaux blogueurs sur notre site web

Édition du 27 Janvier 2018 | Les Affaires

« De kessé l'expérience client » est le titre du nouveau blogue de Daniel Lafrenière sur lesaffaires.com. M. ...

OPINION Les brèves de la semaine
Édition du 25 Novembre 2017 | Les Affaires
Cédants, vous n’êtes pas tout seuls
Édition du 21 Octobre 2017 | Julie Cailliau
Le retour des humains
31/05/2017 | Nicolas Duvernois