À surveiller: Couche-Tard, Aritzia, GM

Publié le 10/07/2018 à 08:20

À surveiller: Couche-Tard, Aritzia, GM

Publié le 10/07/2018 à 08:20

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Aritzia et GM? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 


Couche-Tard (ATD.B, 57,00$): quatre agréables surprises et deux questions


Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, se montre très satisfait des quatre agréables surprises servies par Couche-Tard au quatrième trimestre, dans une note préliminaire.


Les ventes par magasin comparable ont augmenté dans ses trois marchés et ont nettement surpassé les attentes aux États-Unis contrairement aux autres acteurs de l’industrie des dépanneurs.


La hausse de ces ventes a été de 1,8% aux États-Unis, de 4,3% en Europe et de 3,6% au Canada, en bonne partie grâce au revirement chez CST Brands en Amérique du Nord.


Plus important encore, l’amélioration des ventes comparables ne s’est pas réalisée au détriment de la marge brute. Si bien que le bénéfice d’exploitation de 703 millions de dollars américains a surpassé ses attentes de 28M$US ou de 4%.


Le bénéfice net a crû de 13% à 0,59$US par action, 7% de mieux que ses prévisions de 0,55$US.


M. Howlett n’avait pas prévu non plus la hausse de 11% du dividende, croyant que la société prioriserait le remboursement de dette.


L’analyste note que l’intégration de CST Brands a déjà réalisé 71% des synergies annuelles de 215M$US attendues sur trois ans, mais qu’il avait déjà prévu le coup.


Seules les ventes de carburant par magasin comparable ont déçu.


M. Howlett a aussi deux interrogations: l’écart entre la hausse de 11,6% du volume de carburant vendu en Europe et la hausse de seulement 0,1% des ventes de carburant par magasin comparable, ainsi que le bond de 117M$ des dépenses de dépréciation et d’amortissement entre les troisième et quatrième trimestres malgré quatre semaines en moins.


En attendant la téléconférence de ce matin, M. Howlett maintient son cours-cible de 74$ et sa recommandation d’achat.


Aritzia (ATZ, 16,20$): le détaillant profite de l’effet Megan Markle 


À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La Caisse échappe aux pertes

Il y a 26 minutes | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.

La valeur du portefeuille hydrocarbures de la Caisse a diminué sur sept ans

Sa valeur a diminué de 3 milliards $ depuis au moins sept ans.

L'intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable... et c'est tant mieux

BLOGUE. «On doit sortir du modèle d’hospice pour entrer dans un modèle plus personnalisé.»