À surveiller: Couche-Tard, Aritzia, GM

Publié le 10/07/2018 à 08:20

À surveiller: Couche-Tard, Aritzia, GM

Publié le 10/07/2018 à 08:20

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Aritzia et GM? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 


Couche-Tard (ATD.B, 57,00$): quatre agréables surprises et deux questions


Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, se montre très satisfait des quatre agréables surprises servies par Couche-Tard au quatrième trimestre, dans une note préliminaire.


Les ventes par magasin comparable ont augmenté dans ses trois marchés et ont nettement surpassé les attentes aux États-Unis contrairement aux autres acteurs de l’industrie des dépanneurs.


La hausse de ces ventes a été de 1,8% aux États-Unis, de 4,3% en Europe et de 3,6% au Canada, en bonne partie grâce au revirement chez CST Brands en Amérique du Nord.


Plus important encore, l’amélioration des ventes comparables ne s’est pas réalisée au détriment de la marge brute. Si bien que le bénéfice d’exploitation de 703 millions de dollars américains a surpassé ses attentes de 28M$US ou de 4%.


Le bénéfice net a crû de 13% à 0,59$US par action, 7% de mieux que ses prévisions de 0,55$US.


M. Howlett n’avait pas prévu non plus la hausse de 11% du dividende, croyant que la société prioriserait le remboursement de dette.


L’analyste note que l’intégration de CST Brands a déjà réalisé 71% des synergies annuelles de 215M$US attendues sur trois ans, mais qu’il avait déjà prévu le coup.


Seules les ventes de carburant par magasin comparable ont déçu.


M. Howlett a aussi deux interrogations: l’écart entre la hausse de 11,6% du volume de carburant vendu en Europe et la hausse de seulement 0,1% des ventes de carburant par magasin comparable, ainsi que le bond de 117M$ des dépenses de dépréciation et d’amortissement entre les troisième et quatrième trimestres malgré quatre semaines en moins.


En attendant la téléconférence de ce matin, M. Howlett maintient son cours-cible de 74$ et sa recommandation d’achat.


Aritzia (ATZ, 16,20$): le détaillant profite de l’effet Megan Markle 



image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

À surveiller: Hydro One, Osisko et Aritzia

12/07/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Hydro One, Osisko et Aritzia?

À surveiller: DavidsTea, Aritzia et AutoCanada

12/06/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de DavidsTea, Aritzia et AutoCanada? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer ...

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.