À surveiller: Roots, Restaurant Brands (Tim Hortons, Burger King) et Cott

Publié le 13/02/2018 à 09:41

À surveiller: Roots, Restaurant Brands (Tim Hortons, Burger King) et Cott

Publié le 13/02/2018 à 09:41

Par François Pouliot


Cott (COT, 15,20$ US): la transformation se poursuit


BMO Marchés des capitaux réitère une recommandation "surperformance".


La société annonce l'acquisition pour 35 M$ US du fournisseur d'eau et café Crystal Rock.


Amit Sharma estime que celle-ci vient renforcer la transformation de Cott en un distributeur d'eau, de café et de solutions de filtration.


Il s'attend à ce que la transaction soit hautement synergétique en ce qu'elle permet à l'entreprise d'augmenter sa présence dans le marché densément peuplé du nord-est américain.


L'analyste dit voir un potentiel haussier à la fois pour le consensus des bénéfices et le multiple du titre, au fur et à mesure que le marché réalisera que le bilan de l'entreprise est plus solide qu'auparavant (dette à 3,5 fois le BAIIA) et qu'elle affiche un meilleur profil de croissance.


La cible est maintenue à 18$ US.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

À la une

Un truc génial pour (enfin) équilibrer vie privée et travail!

BLOGUE. Une précieuse astuce signée Stephen Covey, à même de changer votre quotidien du tout au tout. Si, si...

10 choses à savoir lundi

Il y a 29 minutes | Alain McKenna

Vers un rachat de Tesla par Apple? Les mâles alpha sont les pires investisseurs, pourquoi vos pantalons sont sexistes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les investisseurs sont pris entre la Chine et la Turquie.