Apple: l'appel au dividende spécial ne rejoint pas Tim Cook

Publié le 13/02/2018 à 15:09

Apple: l'appel au dividende spécial ne rejoint pas Tim Cook

Publié le 13/02/2018 à 15:09

Par lesaffaires.com

Photo: Gettyimages

Ceux qui ont acheté des actions d’Apple(Nasdaq, AAPL) dans l’espoir que la société pige dans son encaisse de 285G$US pour verser un dividende spécial seront déçus.


Le PDG de la première entreprise mondiale au chapitre de la capitalisation boursière, Tim Cook, a coupé net aux espoirs des investisseurs qui espéraient qu’Apple profite des conditions plus favorables pour rappatrier ses liquidités stationnées à l’étranger aux États-Unis, et qu'elle en reverse une partie sous forme d’un généreux dividende.


«Je ne suis pas vraiment fan des dividendes exceptionnels», a lancé M. Cook lors de l’assemblée annuelle de l’entreprise au nouveau campus «Apple Park», en Californie.


Le patron s’est toutefois dit favorable à une bonification annuelle du dividende. L’entreprise verse présentement un dividende trimestriel de 0,63$US par action, lequel procure un rendement annualisé de 1,56%.


Apple fera connaître ses intentions à propos de la redistribution de son imposant trésor de guerre en avril, lors de la téléconférence prévu après la publication de ses résultats trimestriels.


Peu avant la fermeture mardi, le titre d’Apple gagne 1,08% à 164,47$US.


Avec Reuters

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 23/02/2018

Gains en vue, la Royale dépasse les attentes, cible relevée pour la CIBC et acquisition majeure dans le créneau animal.

10 choses à savoir jeudi

22/02/2018 | Alain McKenna

Amazon révèle le site de son HQ2, de la pub dans votre prochaine auto, ce gratte-ciel de 70 étages est tout en bois!

À la une

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

24/02/2018 | Denis Lalonde

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.

Pourquoi Buffett refuse de dépenser ses 116 milliards de liquidités

24/02/2018 | Yannick Clérouin

BLOGUE. Il voit un obstacle à pratiquement toutes les transactions potentielles.

À la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour le 24/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.