Titres en action: Comcast, Roots, Cascades...

Publié le 13/06/2018 à 06:50, mis à jour le 13/06/2018 à 16:40

Titres en action: Comcast, Roots, Cascades...

Publié le 13/06/2018 à 06:50, mis à jour le 13/06/2018 à 16:40

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Le câblo-opérateur américain Comcast a lancé mercredi une offre de rachat d'une grosse partie des actifs du groupe de médias Fox, mettant 65 milliards de dollars sur la table, soit 19% de plus que l'offre de Disney. L'offre concerne les mêmes actifs que ceux promis à Disney en décembre pour 52 milliards de dollars hors dette, notamment les célèbres studios de cinéma, a précisé Comcast, au lendemain du feu vert donné par un juge américain à la fusion entre AT&T et Time Warner, signal que le groupe attendait pour lancer sa contre offensive.


Le recul modéré de 3% du détaillant Roots (ROOT, 11,39$) reflète parfaitement le portrait de son premier trimestre: des ventes de 3 M$ inférieures aux prévisions et une perte d’exploitation 1,1M$ plus élevée que prévue, mais le maintien des objectifs annuels. Le temps froid au moment de son événement annuel Customer Appreciation Event a amputé 1,8% des ventes des magasins comparables, ce qui a diminué le levier de rentabilité. L’année 2019 est intense avec l’ouverture de 7 boutiques aux États-Unis, une incursion qui comporte son lot de risques, croit Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux. L’analyste surveillera la marge brute et le niveau des dépenses en proportion des revenus pour jauger de la performance du détaillant de vêtements chics rustiques au logo de castor.


Si vous vous demandez pourquoi Cascades (CAS, 12,43$) perd quelques plumes ce matin, c’est qu’un producteur privé d’emballages en carton Green Bay Packaging a confirmé qu’elle érigera la plus grosse machine de fibre recyclée en Amérique du Nord. «Bien que les investisseurs avertis étaient au courant de ce projet, sa capacité de conversion sera de  50% plus imposante que prévu», écrit Mark Wilde, de BMO Marchés des capitaux. Nichée au Wisconsin, la nouvelle machine de Green Bay bénéficiera de ses bas coûts et de la proximité des acheteurs d’emballages, croit l’analyste. M. Wilde estime que l’ajout de capacité prévu par tous les producteurs de carton d’emballage totalisera 3,15 millions de tonnes entre 2018 et 2021


Le transporteur aérien WestJet s'allie à la Banque Royale (RBC) pour créer un nouveau programme de fidélisation visant à attirer un groupe très substantiel de consommateurs très mécontents de l'évolution du programme Aéroplan, que le transporteur rival Air Canada s'apprête à abandonner en 2020. Les deux entreprises ont annoncé mercredi qu'elles lanceraient d'ici la fin de l'année la plateforme Ampli, qui proposera à ses membres des offres et des récompenses. Cette collaboration est l'occasion pour la compagnie aérienne de profiter de l'incertitude entourant la décision d'Air Canada de mettre de côté le programme de fidélisation Aéroplan, soutenu par Aimia, a expliqué son chef de la direction, Ed Sims.


Le titre du géant chinois des télécoms ZTE a dévissé de quelque 40% mercredi à la Bourse de Hong Kong. L'action ZTE a terminé la séance sur un effondrement de 41,56% à 14,96 dollars de Hong Kong. A Shenzhen, deuxième place de Chine continentale où il est également coté, le titre a plongé de 10%, la baisse maximale quotidienne autorisée. Les échanges sur les titres ZTE étaient suspendus depuis avril, après la décision de Washington d'interdire toutes les ventes pendant sept ans de composants électroniques américains au groupe chinois, accusé d'avoir violé des embargos vers l'Iran et la Corée du Nord. Or, ZTE, fer de lance des infrastructures 5G en Chine et très dépendant des technologies américaines pour sa téléphonie mobile, avait été contraint de cesser ses principales activités suite à la sanction. Pékin avait alors fait du dossier une priorité dans ses âpres pourparlers commerciaux avec Washington.


Le conglomérat industriel japonais Toshiba a annoncé mercredi son intention de lancer son premier programme de rachat d'actions, pour quelque 700 milliards de yens (8,2 milliards $CA), un geste envers ses actionnaires après la cession de sa filiale de puces mémoires. À la Bourse de Tokyo, le titre s'est envolé dans la foulée de 11% à 351 yens avant de redescendre autour de 341 yens en début d'après-midi (+7,91%).


Le géant télécoms AT&T (ATT, 34,35$US) a remporté une victoire notable mardi en recevant le feu vert d'un juge américain pour avaler le poids lourd des médias Time Warner (TWX, 96,22$US) mais réussir le mariage entre deux entreprises aux cultures très différentes s'annonce comme un vrai défi. Le feu vert a fait grimper le titre de Time Warner dans les échanges électroniques à Wall Street (+4,50%) et reculer celui de l'acheteur, AT&T (-2,8%), des mouvements habituels dans les cas de fusions.


Une rencontre des actionnaires qui a brassé, hier, pour La Baie d'Hudson (HBC, 11,67$), où les bonis aux dirigeants ont été remis en question, qui a mis en lumière le fait que certains aimeraient mieux exploiter la valeur immobilière de la société, compte tenu des pertes de 400 millions $ enregistrées au premier trimestre comparativement à 221 millions $ l'an dernier.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

MTY: deux autres achats mineurs dans son assiette

MTY s'offre une quatrième chaîne de hamburgers gastronomiques, mais les analystes attendent de plus gros achats.

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

15/12/2018 | Alain McKenna

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...