Les résultats de Google affectés par l'amende européenne

Publié le 23/07/2018 à 16:58

Les résultats de Google affectés par l'amende européenne

Publié le 23/07/2018 à 16:58

Par AFP

[Photo: Getty Images]

Alphabet, maison mère de Google, a annoncé lundi de solides résultats trimestriels, dépassant les attentes des marchés en dépit d'une amende record de 4,34 milliards d'euros infligée par la Commission européenne pour position dominante de son système d'exploitation pour smartphone Android.


Le géant d'internet a fait appel de cette sanction.


En attendant, son bénéfice net en a été affecté au deuxième trimestre, reculant de 9,3%, à 3,2 milliards de dollars. Mais rapporté par action et ajusté d'éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, il est de 11,75 dollars, contre 9,54 dollars anticipés par les analystes.


Porté par les annonceurs, le chiffre d'affaires de 32,66 milliards, en hausse de 25,5%, est également supérieur aux 32,19 milliards attendus.


Les recettes publicitaires de Google ont représenté à elles seules 28,08 milliards de dollars des revenus trimestriels, en hausse de 24% sur un an.


«Nous avons enregistré une nouvelle performance trimestrielle très solide», s'est félicitée la directrice financière, Ruth Porat, citée dans le communiqué. «Nos investissements procurent de bonnes expériences aux utilisateurs, conduisent à de solides résultats pour les annonceurs et de nouvelles opportunités d'affaires pour Google et Alphabet», a-t-elle poursuivi.


A Wall Street, le titre bondissait de près de 4% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance, les investisseurs saluant la maîtrise des dépenses et des coûts qui a permis de limiter les dégâts de l'amende de l'UE.


Les coûts d'acquisition des recettes publicitaires (Traffic acquisition costs, TAC), élément très scruté par les marchés, ont certes encore augmenté, pour atteindre 6,42 milliards de dollars, mais ne représentent que 23% des recettes publicitaires de Google, contre 22% au deuxième trimestre 2017. 


Les TAC sont les sommes reversées par Google à des tiers pour s'assurer par exemple qu'il est le moteur de recherche par défaut des appareils ou systèmes d'exploitation.


 

À suivre dans cette section


image

Sécurité alimentaire

Mardi 13 novembre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Est-ce la correction tant attendue?

BLOGUE. Le S&P 500 a fléchi de 5,3% depuis le 21 septembre, ce qui constitue la 23e correction depuis mars 2009.

Les titres FAANGs en correction

Les coqueluches du long marché haussier ont perdu 10,8% depuis le 20 juin, alors que le S&P 500 a avancé de 5%.

À la une

Les pros sont encore plus prudents

Découvrez comment les gestionnaires avaient échafaudé leur portefeuille à l'arrivée de l'automne.

La santé publique se prépare à la légalisation du cannabis

15/10/2018 | AFP

L'entrée en vigueur de la légalisation du cannabis suscite toujours de vives inquiétudes.

Pas un jeu d'enfant, les enjeux légaux reliés au cannabis

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Malgré la légalisation, les producteurs ne sont pas à court d'aspects légaux à comprendre.