LNG Canada et ses 40 G$ font-ils trop rêver ?


Édition du 13 Octobre 2018

Lorsqu'un projet d'une ampleur historique promet des investissements de 40 milliards de dollars, des revenus de 22 G$ ainsi que 10 000 embauches, les hyperboles pleuvent.
D'entrée de jeu, la prudence est de mise à l'égard du projet du consortium LNG Canada, puisque les superlatifs ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

BRP s'offre la technologie derrière la moto électrique Redshift

Le petit achat ajoute à l'effort de R&D de BRP qui veut rester aux devants de l'industrie des sports motorisés.

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Mis à jour à 14:19 | Dominique Beauchamp

Sans l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.