Walmart s'impose dans le commerce en ligne en Inde

Publié le 09/05/2018 à 07:44

Walmart s'impose dans le commerce en ligne en Inde

Publié le 09/05/2018 à 07:44

Siège de Flipkart à Bangalore, au sud de l'Inde. (Getty Images)

Le géant de la distribution américain Walmart a annoncé mercredi sa prise de contrôle de 77% du site de vente en ligne indien Flipkart pour 16 milliards de dollars, plus grosse acquisition mondiale du secteur du e-commerce d'après les analystes.


Cette opération accentue la féroce compétition pour le prometteur marché de la vente en ligne en Inde, dont le géant Amazon a fait l'une de ses priorités mondiales.


«Notre investissement est une opportunité de s'associer avec une société qui guide la transformation du commerce électronique sur le marché» indien, a déclaré le PDG de Walmart Doug McMillon, cité dans un communiqué.


La presse indienne avait rapporté un peu plus tôt que le PDG de Walmart  était arrivé à Bangalore, haut lieu de la high-tech indienne où est basé Flipkart, pour rendre publique l'acquisition d'environ 70% du capital du champion national de la vente en ligne. 


«Cet investissement est d'une importance immense pour l'Inde et aidera à nourrir notre ambition», a pour sa part estimé Binny Bansal, PDG et cofondateur de Flipkart, cité dans le communiqué de presse.


Une population jeune aux nouveaux usages, une classe moyenne grandissante et surtout une pénétration toujours plus grande d'internet dans la société font de l'Inde un eldorado prometteur pour le commerce électronique.


Porté par une croissance soutenue, ce marché pesait l'année dernière 21 milliards de dollars, selon un rapport de la société d'études Forrester, qui l'évalue à 73 milliards de dollars d'ici 2022.


Le monde économique indien bruissait depuis des semaines de rumeurs d'acquisition de Flipkart, courtisé à la fois par Walmart et son rival direct Amazon.


Basé à Bangalore (sud de l'Inde), Flipkart a été fondé en 2007 par les ex-employés d'Amazon Sachin Bansal et Binny Bansal - qui n'ont pas de lien de parenté. Ayant débuté comme une librairie sur internet, le site vend désormais un large éventail de produits, des téléphones portables aux canapés.


Flipkart a réalisé 4,6 milliards de dollars de ventes nettes au cours de l'année fiscale 1er avril 2017-31 mars 2018, indique le communiqué commun.


 

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Amazon veut créer 600 emplois à Toronto

Les nouveaux emplois se trouveraient dans les secteurs du développement de logiciels et de l'apprentissage automatique.

2019 se jouera entre Amazon et Apple

10/12/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. On se demande bien où en sera Netflix dans un an.

À la une

Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mois

Il y a 42 minutes | AFP

La production d'or noir atteint des niveaux records en Russie et aux États-Unis alors que la demande s'essouffle.

Ottawa allonge 1,6G$ au secteur pétrolier

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

Cette somme devrait permettre aux entreprises en difficultés d'acheter de nouveaux équipements et de se diversifier.

Bombardier souhaite obtenir rapidement une injonction contre Mitsubishi

Bombardier reproche à Mitsubishi un vol présumé de propriété intellectuelle utilisé dans ses avions MRJ.