À chaque cycle, le Canada invite les scandales


Édition du 21 Avril 2018

On sait déjà que la Bourse canadienne ivaut à seulement 3 % de la valeur boursière mondiale et que sa concentration dans les ressources la marginalise.
L'indice S&P/TSX compte également bien peu de sociétés des industries de la technologie et de la ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La légalisation du cannabis ne plaît plus aux investisseurs

17/10/2018 | Catherine Charron

«J’ai eu une bonne séquence, pourquoi prendre le risque ?», serait le modus operandi selon un analyste.

Uber vise la plus grosse entrée en Bourse du secteur de la tech

16/10/2018 | AFP

Cette opération très attendue pourrait même se faire au premier semestre de l’année prochaine.

À la une

Les médias québécois doivent avoir «une mentalité de start-up»

BLOGUE. Les grands médias s’entendent sur le problème, mais pas sur la solution...

Accusations: SNC-Lavalin tente de rallier le public à sa cause

Il y a 42 minutes | Julien Arsenault, PC

SNC-Lavalin a reçu une gifle du Service des poursuites pénales du Canada qui refuse de négocier un accord de réparation.

C'est la faute des taux d'intérêt!

BLOGUE INVITÉ. Les entreprises ne sont pas toutes égales face à une hausse des taux d’intérêt.