La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'US Air Force

Publié le 11/10/2018 à 07:02

La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'US Air Force

Publié le 11/10/2018 à 07:02

Par AFP

La compagnie spatiale Blue Origin fondée par le milliardaire patron d'Amazon Jeff Bezos a remporté mercredi un contrat de 500 millions de dollars avec l'armée de l'air américaine, une première pour cette jeune société qui essaie de rivaliser avec les acteurs établis du secteur.


La compagnie est l'une des trois à avoir remporté un contrat d'aide au développement, avec United Launch Alliance (ULA, une joint-venture Boeing-Lockheed Martin) et Northrop Grumman, selon une annonce de l'US Air Force mercredi.


Blue Origin développe actuellement la fusée réutilisable New Glenn, pour les années 2020, et pour laquelle elle a ouvert une usine l'an dernier.


Actuellement, seules ULA et SpaceX, la compagnie d'Elon Musk, sont utilisées par l'armée de l'air américaine pour des missions de sécurité nationale. Mais SpaceX n'a pas été sélectionnée pour ce nouveau contrat de développement.


L'armée entend sélectionner, in fine, deux sociétés pour envoyer ses satellites dans l'espace, qui n'utiliseront que des moteurs américains, alors que les fusées Atlas qu'elle utilise actuellement sont équipées de moteurs russes. Cette sélection aura lieu au plus tôt en 2020-2021, a indiqué l'armée.


«Merci à l'US Air Force pour votre confiance dans l'équipe Blue Origin et notre fusée NewGlenn», a tweeté Jeff Bezos.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

L'allemande HelloFresh avale Chefs Plate

Mis à jour le 18/10/2018 | Martin Jolicoeur

Le nouveau groupe engrangera des ventes de 200M$. La concurrence s'intensifie pour Goodfood, Miss Fresh et Cook it.

Est-ce la correction tant attendue?

BLOGUE. Le S&P 500 a fléchi de 5,3% depuis le 21 septembre, ce qui constitue la 23e correction depuis mars 2009.

À la une

Encore 21 mois au marché haussier?

BLOGUE. Cinq indicateurs manquent à l'appel pour déclencher le signal de marché baissier de Bank of America.

Le secret d'une bonne gestion: éviter les oeufs brouillés!

14:21 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La tâche d’un haut dirigeant est de savoir reconnaître une bonne stratégie au moment opportun.

Quel salaire faut-il pour acheter un logement à Montréal?

Le «vrai monde» aurait du mal à devenir propriétaire près d’une station de métro. Nous avons fait quelques calculs.