Le marché de l'énergie pourrait «franchir la ligne rouge»

Publié le 09/10/2018 à 12:12

Le marché de l'énergie pourrait «franchir la ligne rouge»

Publié le 09/10/2018 à 12:12

Par AFP

Les prix de l’énergie sont en surchauffe, pesant sur certaines économies comme l’Inde, et pourraient « franchir la ligne rouge » au quatrième trimestre, a prévenu mardi le patron de l’Agence internationale de l’Énergie (AIE).


« Les prix élevés de l’énergie sont de retour au mauvais moment pour l’économie mondiale » avec une croissance faiblissante et des tensions commerciales élevées, a jugé Fatih Birol, directeur de l’AIE, qui s’exprimait lors de la conférence sur l’énergie Oil & Money à Londres.


Les prix du brut évoluent depuis fin septembre au-dessus de 80 dollars et à leurs plus hauts depuis quatre ans, « notamment en raison de la chute libre de la production vénézuélienne », a commenté M. Birol, qui estime par ailleurs que les sanctions américaines contre l’Iran pourraient conduire à « des pertes encore plus élevées ».


L’Inde, un des plus grands importateurs mondiaux de brut, souffre déjà de la hausse des prix.


« Le déficit fiscal de l’Inde va doubler », a prévenu M. Birol, alors qu’avec la chute de la monnaie locale qui rend les importations plus coûteuses, « le prix de l’essence est déjà plus élevé que quand le prix du brut était à son plus haut historique », à plus de 140 dollars.


Si la hausse des cours fait habituellement des heureux en générant d’importants profits pour les producteurs, l’ampleur de la hausse récente pourrait peser sur la demande, a enfin prévenu le chef de l’AIE, dont l’organisation représente les consommateurs.


Ces derniers « vont continuer de souffrir, mais l’AIE estime que les économies des producteurs souffriront à leur tour demain », a-t-il jugé.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Une coalition réclame un seuil de 15% pour les biocarburants

14/02/2019 | Les Affaires

Les émissions de GES de l’industrie ont baissé de 26% entre 1990 et 2016, mais celles du transport ont bondi de 22%.

Gaz naturel renouvelable : des retombées de 1,6 G$

06/02/2019 | François Normand

Actuellement, environ 1 % du gaz naturel distribué au Québec par Énergir est d’origine renouvelable.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.