Bourse : Wall Street achève en petite hausse une semaine éclatante

Publié le 09/10/2015 à 16:55

Bourse : Wall Street achève en petite hausse une semaine éclatante

Publié le 09/10/2015 à 16:55

Wall Street a terminé en légère hausse vendredi, hésitant à aller beaucoup plus loin à l'issue d'une forte progression hebdomadaire: le Dow Jones a pris 0,20% et le Nasdaq 0,41%.


Voici où ont terminé les indices nord-américains:


À Toronto, le S&P/TSX a reculé de 14 points, ou 0,1%, à 13 964 points;


Le dollar canadien s’apprécie de 0,55% à 77,2 cents américains;


À New York, le S&P500 monte de 1,46 point, ou 0,07%, à 2014 points;


Le Dow Jones prend 33 points, ou 0,2%, à 17 084 points;


Le Nasdaq ajoute 19 points, ou 0,41%, à 4830 points;


L’or s’apprécie de 1,1% à 1156,90 $US;


Le pétrole prend 0,14% à 49,50 $US.


Les hauts et les bas de Québec inc.


Les dernières séances ont vu le meilleur et le pire de Québec inc.


Le distributeur Quincaillerie Richelieu(Tor., RCH,70,26 $) a surpassé les attentes au troisième trimestre. Par les temps qui courent, une croissance interne de 12% des revenus relève de l’exploit.


Le producteur de jus de Rougemont Industries Lassonde(Tor.,LAS.A,154$) continue sa montée loin des projecteurs, cumulant un gain de 26%, depuis 12 mois.


Son action a légèrement fléchi vendredi après avoir atteint un sommet historique de 159$ mercredi.Un investisseur institutionnel accumule de petits blocs d'actions depuis la fin de septembre.


Les résultats du troisième trimestre du franchiseur Groupe d’alimentation MTY(Tor.,MTY,30,89$) en ont donné pour tous les goûts, avec un recul inattendu de 1,6% des ventes comparables et les meilleures marges de franchisage depuis 2013.


Son action a flanché de 17% depuis son sommet du 11 août.


La réforme imminente des allocations aux pharmaciens fige les perspectives du Groupe Jean Coutu(Tor.,PJC,A,20$), comme en témoigne les revenus et les bénéfices stables du deuxième trimestre et la chute de 29% de son action, depuis le début de l’année.


Irene Nattel, de RBC, maintient tout de même son cours-cible de 24$, car le pharmacien devrait de nouveau partager plus de son capital avec ses actionnaires à partir de l’an prochain. Les nouvelles règles du jeu du gouvernement provincial seront alors connues.


La réforme pourrait aussi susciter des occasions pour Jean Coutu d’acquérir des pharmaciens indépendants, dit-elle.


Pour le détaillant de vêtements Le Château(Tor, CTU.A,0,30$), il est clair que les investisseurs ne croient pas à sa relance.


Son action a touché un creux historique de 0,26$ en cours de séance aujourd’hui, après avoir plongé de 77%, depuis un an.


La valeur boursière du détaillant contrôlé par le couple Segal n’est plus que de 10 millions de dollars, moins que les 20M$ que le fondateur Hershel Segal et son épouse Jane Silverstone Segal lui ont prêté depuis 2012.


«Une belle semaine»


«C'était une belle semaine, l'une des meilleures de l'année» en terme de progression des indices, a souligné Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.


«Les investisseurs veulent tous repartir en hausse dans l'idée que la Réserve fédérale va se retenir d'agir à court terme, en maintenant ses taux à un bas niveau pendant un bon moment, et en même temps, que l'économie (américaine) va toujours bien», a-t-il résumé.


La Bourse de New York, qui avait déjà enregistré un brillant début de semaine, a en effet continué à tirer les conséquences d'un document publié jeudi en fin de séance par la banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed).


Dans ces «minutes», c'est-à-dire le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed à la mi-septembre, ses responsables ont affiché leur prudence face à l'économie mondiale, ce que beaucoup d'investisseurs ont perçu comme le signe qu'elle n'allait pas commencer à retirer avant la fin de l'année son soutien à l'économie en relevant ses taux, actuellement presque nuls.


A ce titre, vendredi, «Wall Street a vite ignoré des déclarations en faveur d'une hausse des taux cette année, tenues par Jeffrey Lacker», président de la Fed de Richmond, a souligné M. Skrainka.


Le président de la Fed d'Atlanta, Dennis Lockhart, considéré comme un centriste, et son homologue de New York, William Dudley, généralement partisan de taux bas, ont aussi tenu des propos en ce sens, qui n'ont pas beaucoup plus pesé sur le marché.


Désormais, «la saison des résultats d'entreprise du troisième trimestre a commencé de façon officieuse avec ceux du groupe Alcoa», ont noté les experts de la maison de courtage Charles Schwab.


L'aérien avance


Alcoa, géant de l'aluminium et des alliages, a chuté de 6,81% à 10,26 dollars après un plongeon de ses bénéfices et chiffre d'affaires au troisième trimestre, notamment à cause d'une lourde charge de restructuration.


Le constructeur Tesla, spécialiste des véhicules automobiles haut de gamme, a reculé de 2,66% à 220,69 dollars après un avis négatif de la banque Barclays, qui a dégradé son évaluation du titre et abaissé son objectif à 180 dollars.


La chaîne de magasins de vêtements Gap a perdu 5,28% à 27,42 dollars après avoir état d'une baisse de ses ventes en septembre, reconnaissant que le mois avait été «difficile».


Les compagnies aériennes American Airlines et United Airlines ont respectivement gagné 6,74% à 42,42 dollars et 6,60% à 55,71 dollars après avoir fait état de trafics en hausse en septembre.


Le marché obligataire avançait légèrement. Vers 20H30 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissait à 2,090% contre 2,099% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,920% contre 2,937% auparavant.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.

À la une

En quoi #MoiAussi concerne aussi les conseils d’administration

BLOGUE INVITÉ. Voici des actions concrètes que les CA de PME peuvent poser pour gérer les risques de harcèlement.

Anfibio chausse une nouvelle génération

15/11/2018 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Cinquante ans après sa création, la PME ouvrira son premier atelier-boutique.

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.