Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 09/10/2018 à 07:03

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 09/10/2018 à 07:03

Wall Street se dirige vers une ouverture en baisse mardi matin, portée par un contexte de craintes sur la remontée des taux d'intérêt américains et d'interrogations budgétaires en Italie.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en baisse de 0,37% à 26 446 points, le Nasdaq perd 0,34% à 7366,75 points, et le S&P 500 recule de 0,37% à 2883,25 points.


Contexte


«Le mois d'octobre est habituellement un mois risqué pour les marchés actions, cela semble être confirmé jusqu'à présent», a commenté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.


«Le mode défensif pourrait être encore la norme aujourd'hui (mardi) même si on ne peut pas exclure quelques rachats à bon compte», a-t-il ajouté.


Parmi les sujets qui incitent les investisseurs à la prudence figure la remontée soudaine des taux d'intérêt aux États-Unis, le rendement à 10 ans ayant atteint son plus haut niveau depuis 2011 et celui sur la dette à 30 ans son plus haut niveau depuis 2014.


Même si elle est la conséquence de la bonne santé de l'économie américaine, cette envolée siffle peut-être la fin de partie pour les courtiers de Wall Street qui ont largement profité ces dernières années des taux bas de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour emprunter de l'argent peu cher.


Les investisseurs suivront «de très près la réouverture du marché obligataire américain après un long week-end de trois jours», ont ainsi relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.


Les opérateurs resteront également attentifs à la question du budget italien et à toute possible nouvelle déclaration à ce sujet.


Le vice-Premier ministre italien et chef de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini a prévenu que son gouvernement ne ferait pas marche arrière sur son projet de budget, prévoyant une aggravation du déficit à 2,4% du PIB l'an prochain.


«Les investisseurs sont prudents vis-à-vis du pays, très endetté», a souligné David Madden, un analyste de CMC Markets.


«La vieille peur de la contagion est toujours présente», a-t-il complété.


Par ailleurs, le sujet des tensions commerciales, qui était passé au second plan, a refait surface. La guerre commerciale constitue une ombre au tableau de l'économie mondiale, a ainsi souligné le Fonds monétaire international en abaissant ses perspectives de croissance pour 2018 et 2019.


En outre, «le risque politique pourrait aussi de nouveau peser sur les cours, à la faveur de la balance commerciale allemande qui constitue un sujet d'intérêt certain étant donné que l'administration Trump a régulièrement dénoncé l'énorme excédent commercial du pays», a indiqué M. Dembik.


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a terminé en légère baisse mardi, alors que l'incertitude planait sur les marchés asiatiques quant à l'issue du bras de fer commercial entre la Chine et les États-Unis.


Shanghai comme Shenzhen ont cédé plus de 4% lundi, hantées par la dégradation de la relation sino-américaine après une semaine de fermeture des marchés chinois en raison de la fête nationale.


Il y avait une certaine confiance «envers le marché avant les vacances, comme il rebondissait» a commenté Zhang Yanbing, analyste chez Zheshang Securities, «mais après la lourde chute d'hier (lundi NDLR), le marché a perdu son optimisme».


Les places chinoises accusent la pire performance des grandes places mondiales cette année, plombées par leur guerre commerciale avec les États-Unis.


À l'agenda


Du côté des indicateurs, l'agenda était peu garni aujourd'hui. En Europe, la balance commerciale allemande pour août a été divulguée ce matin. Ellei a enregistré un excédent de 18,3 milliards d'euros, en hausse par rapport à juillet.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

11/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

10/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

«L'incertitude prévaut sur les marchés financiers.»

À la une

Crise Canada-Chine: un ralentissement économique est improbable

Par contre, des secteurs et des provinces sont plus à risque que d’autres, selon la firme Capital Economics. Les voici.

Trois résolutions que tout entrepreneur doit prendre en 2019

BLOGUE INVITÉ. Voici trois résolutions que j’encourage tout entrepreneur à prendre en 2019.

Le monde des accélérateurs est-il trop consanguin?

BLOGUE. Les jeunes pousses du moment font la tournée des accélérateurs. Cette homogéniété sert-elle l'entrepreneuriat?