Bourse: doute quant aux avancées commerciales

Publié le 22/05/2018 à 08:57, mis à jour le 22/05/2018 à 16:40

Bourse: doute quant aux avancées commerciales

Publié le 22/05/2018 à 08:57, mis à jour le 22/05/2018 à 16:40

Wall Street a terminé la séance en baisse mardi, l'optimisme sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine laissant place au scepticisme quant aux avancées concrètes entre les deux pays.


À la clôture


TSX: 16 144,79 points, en baisse de 17,52 points; Volume: 327,92 millions


Dow Jones: 24 834,41 points, en baisse de 178,88 points


S&P 500: 2724,44 points, en baisse de 8,57 points


Nasdaq: 7378,46 points, en baisse de 15,58 points


Once d'or à New York: 1292,00 $ US, en hausse de 1,10 $ US (juin)


Pétrole: 72,20 US, en baisse de 0,15 $ US (juillet)


Dollar canadien: 78,21 cents US, en hausse de 0,57 cent


Contexte


Après avoir accueilli lundi avec enthousiasme les annonces d'avancées dans les négociations entre Pékin et Washington, le marché semblait accuser le coup et se questionnait sur les progrès réellement réalisés.


«Dans le fond, la seule concession concrète de la Chine pour l'instant est la baisse des droits de douane sur les voitures. Sauf qu'elle l'a déjà annoncée en avril» par l'intermédiaire du président Xi Jinping, a noté Phil Davis de PSW Investments.


«Il n'y a pas de raison de célébrer ce que nous avons déjà obtenu au mois de mars», a-t-il ajouté.


En conséquence, «nous avons observé un renversement de tendance sur les valeurs internationales du secteur de l'industrie liées à la Chine, qui ont nettement reculé mardi», a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors.


Moteurs de la hausse du Dow Jones lundi, les géants Boeing (-2,45%) et Caterpillar (-1,71%) ont fait partie des reculs les plus notables, l'indice regroupant les valeurs de l'industrie au sein du S&P 500 lachant quant à lui 1,25%.


Sur le dossier du groupe chinois de télécoms ZTE, en cessation d'activité après des sanctions américaines, Donald Trump a par ailleurs indiqué mardi qu'il n'y avait pas encore d'accord avec Pékin, envisageant néanmoins la possibilité de lui infliger une amende de plus d'un milliard de dollars.


«Nous sommes toujours dans un flou sur le plan commercial bien que l'on puisse désormais penser que le différend entre les deux pays n'aboutira pas à une guerre commerciale», a estimé M. Levy.


Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reculait à 3,058% contre 3,060% la veille, et celui à 30 ans montait à 3,208% contre 3,202%.


Titres en action


Grosse semaine en vue pour les banques canadiennes. Hewlett-Packard Enterprise a des résultats à dévoiler. Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises. >>>À lire ici<<<




image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.

OPINION Titres en action: Starbucks, Airbus, BlackBerry...
Mis à jour le 22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
À surveiller: BRP, Dollarama et Nemaska Lithium
Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York
21/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...