Titres en action: Canopy Growth, Richelieu, Couche-Tard...

Publié le 05/07/2018 à 06:50, mis à jour le 05/07/2018 à 13:29

Titres en action: Canopy Growth, Richelieu, Couche-Tard...

Publié le 05/07/2018 à 06:50, mis à jour le 05/07/2018 à 13:29

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Comme l’avait prévu Canaccord Genuity, l’annonce par l’Alberta cette fois d’ententes d’approvisionnement en cannabis soulève un peu plus les cours des producteurs en Bourse. L’Alberta Gaming, Liquor & Cannabis Commission a choisi douze fournisseurs, mais sans surprise Canopy Growth (WEED,39,30$) rafle la part de loin, avec une commande ferme de plus de 15000 kg pour les six premiers mois et la possibilité de deux renouvellements d’un an, %, précise Russell Stanley, d’Echelon Wealth Partners. Son  action gagne donc 1,75% en cette matinée du 5 juillet. Sa grande rivale Aurora Cannabis (ACB,9,38$) suit avec une commande potentielle de 25 000 kg, ainsi qu’Aphria (APH, 11,79$) avec une petite commande initiale de 870 kg. Les titres de ces deux producteurs avancent modestement de 0,8% et de 0,3% respectivement.


Déterminée à damer le pion à tous ses rivaux, l'Ontarienne Canopy prend aussi pied en Amérique latine en acquérant le producteur de cannabis médical Spectrum Cannabis Colombia pour 45,7M$, et en émettant 1,2 million d'actions. Quelque 20M$ d'autres actions pourraient être émises au PDG de Spectrum en fonction de jalons de performance.


Quincaillerie Richelieu (RCH, 27,48$) dévoile un deuxième trimestre conforme aux attentes de Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale, en ce qui a trait au principal repère financier, soit un bénéfice d’exploitation de 28,1 millions de dollars, 5,4% de plus qu’un an plus tôt. En même temps, la hausse de 8,3% des revenus à 263,4M$ est légèrement inférieure aux prévisions de 267,3M$ de l’analyste. Le bénéfice par action a augmenté de 3,3% à 0,31$ par action, alors que M Aghazarian attendait 0,32$. Au final, l’action réagit peu et perd 0,8%. La société tiendra une téléconférence à 14h30 qui en dira plus sur ses perspectives après quatre trimestres de résultats solides, mais sans éclat. (Re)lire Ce qu'il faut pour fouetter Richelieu en Bourse.


La suggestion par l'ambassadeur américain en Allemagne qu'il serait possible que le secteur automobile soit épargné des nouvelles taxes sur l'importation de Donald Trump a fait bondir les titres automobiles à Francfort, jeudi. L'ensemble du secteur a pris quelque 3,8%, tiré principalement par BMW AG (BMW, 82,24€), avec une hausse de plus de 5,75%. Les titres de Fiat Chrysler Automobile (FCA) et de Volkswagen ont aussi pris un peu plus de 4% durant la séance. 


Au coeur d'une enquête par le gouvernement américain, la société suisse Glencore (GLEN, 328,05£) a annoncé le rachat pour un milliard $US de ses propres actions, plus tot ce matin. L'annonce de l'enquête par le Département de la justice des États-Unis avait fait plonger le titre, qui a rebondi de plus de 4,7% suite à cette initiative des dirigeants de l'entreprise, qui s'étirera jusqu'à la fin de l'année.


La chaîne québécoise Alimentation Couche-Tard (ATD, 55,86$) a annoncé hier qu'elle publiera ses résultats du quatrième de son exercice 2018 à la clôture des marchés lundi prochain. Les investisseurs ont hâte de voir si l'intégraion de ses plus récentes acquisitions (Holiday et CST) va bon train, et tablent sur un bénéfice par action ajusté de 0,55$US, malgré un niveau de ventes à peu près stable aux États-Unis et en faible croissance (+0,5%) au Canada.


 

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Après l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.

À surveiller: Savaria, Uni-Sélect et Stelco

Que faire avec les titres de Savaria, Uni-Sélect et Stelco?

À la une

La Caisse échappe aux pertes

Il y a 43 minutes | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.

La valeur du portefeuille hydrocarbures de la Caisse a diminué sur sept ans

Sa valeur a diminué de 3 milliards $ depuis au moins sept ans.

L'intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable... et c'est tant mieux

BLOGUE. «On doit sortir du modèle d’hospice pour entrer dans un modèle plus personnalisé.»