Les marchés : le TSX perd 350 points

Publié le 07/01/2009 à 00:00

Les marchés : le TSX perd 350 points

Publié le 07/01/2009 à 00:00

Par lesaffaires.com

Le signal du retour à la réalité a été donné quand le fabricant de composants informatiques Intel a annoncé des résultats et des perspectives à la baisse, et qu'une société indépendante a prévu une perte de 693 000 emplois aux États-Unis en décembre dernier.



La baisse a aussi été stimulée par l'annonce d'Alcoa concernant la suppression de 13 500 emplois permanents. Selon Charles Huot, directeur général actions institutionnelles chez BMO Marché des capitaux, au rythme actuel le taux de chômage pourrait atteindre 10% aux États-Unis dans cinq ou six mois, un niveau caractéristique des récessions sévères. 


Il précise que le marché boursier a tendance à rebondir lorsque le taux de chômage atteint un tel niveau. Selon lui, des prises de profits après quelques séances consécutives à la hausse ont aussi contribué à la baisse.



Le prix du pétrole a par ailleurs perdu 12,06% de sa valeur, ou 5,86 dollars américains, à 42,72 dollars. Les titres énergétiques à Toronto ont perdu 5,88%.


Toronto accuse un recul de 3,66%, ou 346,74 points, tombant à 9125. Le recul s'est aussi fait sentir à New York où le S&P500 perd 3% à 907 points et le Nasdaq lâche 3,23% à 1599 points. Le Dow Jones atteint 8770 points, en baisse de 2,72%, ou 245,4 points.



Baisse généralisée dans le monde


En Europe, le moral des investisseurs est aussi en baisse et l'indice CAC 40 de Paris a affiché une baisse de 1,48% et le DAX de Francfort, un recul de 1,77%. Le FTSE 100 de Londres a baissé de 2,83%.



En Asie, Hong Kong a terminé la séance en baisse de 3,37 pour cent, Shanghai, de 0,68 pour cent, et Singapour, de 1,73 pour cent. Le Nikkei de Tokyo a clôturé en hausse de 1,74 pour cent, alors qu'en Australie, la hausse a été de 1,06 pour cent.



Le marché boursier indien a, pour sa part, reculé fortement, de 6,18% pour l'indice Sensex, dans la foulée d'un scandale comptable qui secoue le monde des affaires indien.



Le président d'un important fournisseur de services d'impartition, Satyam Computer, a admis que les profits de la compagnie avaient été gonflés pendant des années. Dans une lettre au conseil d'administration remise aux autorités boursières, B. Ramalinga Raju, le président du conseil, a écrit, entre autres, que les résultats de la compagnie avaient été faussés par l'ajout délibéré d'actifs fictifs et de liquidités non existantes.



Le titre de Satyam Computer Services a chuté de 77% mercredi. La commission des valeurs mobilières de l'Inde a ouvert une enquête sur ces révélations.



Avec La Presse Canadienne


 


Visionnez la revue des marchés avec Charles Huot de BMO Marchés des capitaux





image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.