Les marchés : quand le pétrole va, tout va pour le TSX

Publié le 29/12/2008 à 00:00

Les marchés : quand le pétrole va, tout va pour le TSX

Publié le 29/12/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine

À la fermeture, le S&P/TSX prenait 3,93%, ou 326,74 points, à 8637,3 points. Le parquet était fermé pour les festivités de Noël depuis le début de l'après-midi mercredi dernier. 



Les titres énergétiques ont augmenté de 5,68% sur le TSX en réaction à la hausse du prix du baril de pétrole brut provoquée en partie par les manoeuvres militaires israéliennes dans la Bande de Gaza. Les titres liés aux matériaux ont augmenté de 10,2%.



Le titre de Barrick Gold a gagné plus de 10% et celui de Suncor Energy 4%.



À New York, le Dow Jones était en baisse de 31,62 points, ou 0,37%, à 8483,93 points. Le S&P 500 perdait 0,39%, ou 3,38 points, à 869,42. Le Nasdaq atteignait 1510,32 points, en baisse de 19,92 points, ou 1,3%.



Le titre de Dow Chemical était en baisse de 20,79%, ou 4,02 dollars, à 15,32 dollars américains. Celui de Rohm & Haas chutait de 16,08%, ou 10,22 dollars, à 53,34 dollars américains.



Le gouvernement du Koweit a annoncé son retrait d'une participation dans l'acquisition de Rohm & Haas par Dow Chemical, nouvelle confirmée par la direction de Dow Chemical. La baisse de leur titre éclipse les hausses d'Exxon Mobil, Chevron et Newmont Mining. 



Les problèmes de financement de Dow Chemical créent des inquiétudes sur la capacité des entreprises à effectuer des fusions et acquisitions, a expliqué à Bloomberg, John Carey, gestionnaire du Pioneer Fund. Selon lui, la spéculation entourant les fusions et acquisitions aide à supporter le prix des actions.  



Le dollar canadien s'échangeait à 82,58 cents américains, en hausse de 0,74 cent par rapport à la clôture vendredi. À New York, le baril de brut était en hausse de 2,31 dollars américains, ou 6,1%, à 40,19 dollars. L'or hausse de 4,1 dollars à 875,3 dollars.



Ailleurs dans le monde




En Europe, l'indice CAC 40 de Paris a terminé en hausse de 0,47%, alors qu'à Francfort, le DAX a pris près de 2%. À Londres, le FTSE 100 a gagné 1,95%.



Quelques heures plus tôt, à Hong Kong, l'indice Hang Seng terminait la journée en hausse de 1,02%, à Tokyo, le Nikkei, de 0,09%, et à Singapour, le Strait Times affichait un gain de 3,18% à la fermeture.



La Bourse de Séoul et celle de Shanghai ont fait exception, finissant la journée en baisse, très légère, de 0,02 et 0,06%, respectivement.



Avec La Presse Canadienne


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse Ă©chappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.