Les marchés : Toronto malmené, Wall Street résiste

Publié le 18/02/2009 à 00:00

Les marchés : Toronto malmené, Wall Street résiste

Publié le 18/02/2009 à 00:00

L'indice le plus malmené est celui de Toronto qui glisse de 2,32% à 8184 points. L’indice est tiré vers le bas par les titres du secteur financier et aussi des médias et des communications.


«Les investisseurs réagissent à l’impact de la récession sur l’économie canadienne. En ce qu’il s’agit des financières, on craint de plus en plus pour la capacité des banques à verser des dividendes, notamment celles dont le rendement du dividende est devenu très élevés», explique Louis Chasles, gestionnaire de portefeuille chez TD Waterhouse.


Le titre de Bombardier a été attaqué pendant la séance. Il a perdu 12% pour finir à 2,84 dollars l’action. «L’action de Bombardier réagit en général mal aux articles de presse sur les accidents intervenus à des avions de Bombardier, des questions étant posées sur l’impact de tels incidents sur les ventes», explique Richard Stoneman, analyste chez Dundee Capital Markets. «Toutefois, on ne pose jamais ces questions lorsqu’il s’agit d’un Boeing ou d’un Airbus», ajoute-t-il en continuant de recommander l’achat du titre jugé pas cher.


Aux États-Unis, on a constaté une certaine stabilisation, les marchés oscillant autour de leurs niveaux de clôture de mardi. Les plans de sauvetage du président Barack Obama, notamment celui portant sur le frein aux saisies immobilières, ayant apporté un élément rassurant et ayant aidé à stabiliser les marchés.


Le Dow Jones gagne 0,04% à 7555 points, le S&P500 lâche 0,10% à 788 points et le Nasdaq perd 0,18% à 1468 points.



En Europe, le FTSE de Londres est en recul de 1,20%. Il reste tout juste au dessus de la barre des 4000 points à 40006 points, alors que le CAC40 français perd 0,04% à 2874 points et que le Dax allemand perd 0,28% à 4204 points.



En Asie, le marché de Shanghai accusait à nouveau une correction perdant 4,76% à 6320 points. Le Nikkei de Tokyo ne perdait que 1,45% à 7534 points alors que la bourse de Hong Kong gagnait 0,55% à 3016 points.



Le marché du pétrole était en légère baisse et le prix du baril est tombé à 34,56 dollars américains alors que l’or a continué son ascension gagnant plus de 10 dollars pour atteindre à 978,20 dollars américains l’once.


Le dollar canadien a repris du poil de la bête et remontait à 79,48 cents américains, soit une hausse de 35 centièmes de cents.







image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.