Les marchés: creux au Dow, l'or à 1000 $

Publié le 20/02/2009 à 00:00

Les marchés: creux au Dow, l'or à 1000 $

Publié le 20/02/2009 à 00:00

Par Denis Lalonde
C’est la Bourse de Toronto qui a offert la pire performance, avec un recul hebdomadaire de 8,25%. Aux États-Unis, le Dow Jones, le S&P/500 et le Nasdaq ont subi des baisses respectives de 6,17%, 6,87% et de 6,07%.



«Les secteurs bancaires et de l’énergie ont entraîné les marchés sur des baisses significatives. Avant tout, c’est l’incertitude qui règne autour du plan mal défini de l’administration Obama pour relancer l’économie américaine», affirme Charles Huot, directeur-général actions institutionnelles chez BMO Marchés des capitaux.



Aux États-Unis, Les titres de Bank of America et de Citigroup ont encaissé des pertes respectives de 31,96% et de 44,13% cette semaine, alors que les rumeurs de nationalisation refont surface. «Le gros nuage noir vient des banques, qui éprouvent toujours des réticences à prêter. Dans ce contexte, il est difficile de relancer l’économie», ajoute Charles Huot.



Ce dernier précise que les entreprises qui vendent des produits de consommation essentielle, comme les chaînes d’épiceries ou de pharmacies, agissent comme valeur refuge et se tirent un peu mieux d’affaires, tout comme le secteur de l’or. «Dans le cas de l’or, il faut toutefois faire preuve de prudence, car la montée n’est aucunement liée au principe de l’offre et de la demande», dit-il.



Vendredi



Durant la séance de vendredi, la Bourse de Toronto a reculé sous la barre des 8000 points, perdant 235 points (2,88%) à 7 949.



À New York, le Dow Jones a chuté de 100 points (1,34%) à 7 365 après avoir atteint un creux intra-séance de 7 249, reléguant aux oubliettes le précédent plancher annuel atteint en novembre dernier.



Le S&P/500 a reculé de 8 points (1,13%) à 770, alors que le Nasdaq est demeuré pratiquement stable à 1 441 points.



De son côté, le dollar canadien a gagné 0,55 cent à 80,04 cents en devise américaine. Le prix de l’once d’or a grimpé de 25,70 dollars américains (2,63%) à 1002 dollars, alors que le baril de pétrole pour livraison en mars a reculé de 54 cents (1,37%) à 38,94 dollars américains.



Le moral n’est guère meilleur à Londres où le FTSE a reculé de 3,22% à 3889 points. Le Dax allemand a perdu 4,72% à 4014 points et le Cac40 de Paris a plongé de 4,25% à 2750 points.



En Asie, le Nikkei de Tokyo est tombé à 7416 points pour une baisse de 1,87%, le Hang Seng de Hong Kong a baissé de 2,49% à 12 699 points.




image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.