À la une: quand la finance investit dans la finance


Édition du 22 Septembre 2018

À la une: quand la finance investit dans la finance


Édition du 22 Septembre 2018

Par Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est disponible! En manchette cette semaine, quand la finance investit dans la finance.


«À l’époque, il était impensable de collaborer avec les banques sur un projet de fintech, mais leur mentalité a évolué. ­Elles ne craignent plus d’être renversées», selon Jean-François ­Marcoux, cofondateur et partenaire chez ­White ­Star ­Capital, à ­Montréal


Vous pouvez télécharger l'édition dès maintenant sur iTunes, Google Play ou Kiosque.


À lire:


Édito de Julie Cailliau: Le quincailler


Élections : main-d’œuvre, PME, régions, fiscalité, immigration… le programme économique des principaux partis


La chronique d'Olivier Schmouker: Bâtir le postcapitalisme


Placements: L’assurance vie en 10 questions


La chronique de François Pouliot: Hockey, des titres qui pourraient compter


Nos dossiers:


Classement: Le top 25 des firmes d’ingénierie


Droit des affaires: Innover pour conserver ses clients


Programmes de fidélisation : au-delà des points


 


Et bien plus encore...


À explorer dès maintenant ici.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: à quoi sert votre entreprise?

Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, faites croître votre... mission!

En 2019, une entreprise ça sert à…

Édition du 23 Février 2019 | Diane Bérard

… améliorer la qualité de vie des parties prenantes. Que la société soit meilleure ...

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.