Harrii prépare son site Internet, en attendant la version test

Publié le 11/07/2018 à 12:35

Harrii prépare son site Internet, en attendant la version test

Publié le 11/07/2018 à 12:35

Par Denis Lalonde

Le cofondateur de Harrii, Vivien Virgili. (Photo: Jérôme Lavallée)

DÉFI START-UP 7. Après avoir remporté le Prix du public lors de la plus récente édition du Défi Start-up 7 en avril, la société Harrii est à quelques semaines de lancer son site Internet et prépare une version test de son application. 


«L’objectif est de lancer notre version bêta en novembre. Nous sommes encouragés par nos travaux de prospection auprès de 500 professionnels de la révision. Environ la moitié d’entre eux ont dit être intéressés à collaborer à la plateforme», explique le fondateur de l’entreprise, Vivien Virgili.


Ce dernier souhaite faire de Harrii une technologie de rupture pour l’industrie de la correction et de la révision sur le web.


Selon son modèle d’affaires, les sites Internet payeraient un montant forfaitaire d’une trentaine de dollars par mois pour installer Harrii sur leur portail. L’application permettra aux lecteurs et aux professionnels de la révision de signaler les fautes d’orthographe. «Nous pensons aussi, dans un second temps, développer une version pro qui permettrait aux réviseurs de décrocher des contrats grâce à la plateforme», confie M. Virgili.


Mais pour le moment, le dirigeant se concentre sur le «vrai test» pour Harrii, qui sera le lancement de la version test cet automne.


À (re)lire: Perturber l'industrie de la correction selon Harrii


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.