Montérégie : Solargise oublie Anjou et vise Salaberry-de-Valleyfield

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Septembre 2018

Montérégie : Solargise oublie Anjou et vise Salaberry-de-Valleyfield

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Septembre 2018

Par Marie-Pier Frappier

Solargise étudie la faisabilité de réaliser son projet de panneaux solaires sans plastique à Salaberry-de-Valleyfield [Photo : Getty Images]

Anjou, c'est fini... Mais, c'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Solargise, un fabricant de panneaux solaires sans plastique, était en pleines négociations avec les propriétaires du golf d'Anjou pour son projet d'usine à 2,3 milliards de dollars. Or, les deux parties n'ont pu parvenir à une entente. Solargise a fait parvenir une lettre au Service du développement économique de la Ville de Montréal à ce sujet, dont plusieurs médias ont obtenu copie. L'entreprise britannique a analysé d'autres terrains dans l'est de Montréal et a aussi dû renoncer en raison de plusieurs contraintes techniques. Solargise a donc jeté son dévolu sur Salaberry-de-Valleyfield. Situé à proximité d'un chemin de fer, d'une sous-station d'Hydro-Québec et du port de Valleyfield, un terrain zoné industriel doit être vendu à l'entreprise. Raj Basu, président exécutif du conseil de Solargise, a cependant annoncé que le siège social et les installations de recherche et de développement seront situés à Montréal. Une centaine de personnes y travailleront. Solargise a aussi entendu, par voie de communiqué, qu'elle entendait signer des ententes de collaboration avec des universités montréalaises. «Notre décision d'entreprendre l'étude de faisabilité du site dans la ville de Salaberry-de-Valleyfield est essentiellement commerciale. Cependant, nous avons apprécié le soutien professionnel de la Ville de Montréal tout au long de notre recherche de terrains dans l'est de Montréal», a indiqué M. Basu. Le projet de Solargise transformera le sable en énergie solaire en deux phases. La construction de la première phase nécessitera l'embauche de 600 personnes, selon l'entreprise.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Exceldor déplace une partie de la production de l'usine de St Bruno

La coopérative assure qu'il s'agit d'une mesure volontaire, préventive et temporaire.

Agropur fermera en avril son usine de Saint-Damase

Incapable de conclure une entente à long terme avec ses employés, elle a dû réorganiser ses investissements.

À la une

S10 : Samsung triple la mise pour le dixième anniversaire du Galaxy

20/02/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Le Galaxy S10 a trois formats, cinq couleurs, une douzaine de caméras et… des écouteurs sans fil!

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

20/02/2019 | Daniel Germain

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

20/02/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...