La Banque de Montréal interdit l'achat de Bitcoin avec ses cartes

Publié le 16/03/2018 à 08:29

La Banque de Montréal interdit l'achat de Bitcoin avec ses cartes

Publié le 16/03/2018 à 08:29

Par La Presse Canadienne

La Banque de Montréal a annoncé jeudi qu'elle cessait de permettre aux consommateurs d'utiliser ses cartes pour acheter des cryptomonnaies comme le Bitcoin.


Les particuliers ne pourront plus acheter des cryptomonnaies à l'aide des cartes de crédit MasterCard de la Banque de Montréal ou de ses cartes de débit, a précisé le groupe financier.


La Banque TD avait annoncé une interdiction semblable le mois dernier, en précisant qu'elle avait l'intention d'étudier et d'évaluer ce marché en évolution.


Plusieurs banques américaines ont déjà pris des décisions semblables en ce qui a trait aux achats de Bitcoin et d'autres cryptomonnaies.


La valeur du Bitcoin a bondi l'an dernier, atteignant à un certain moment plus de 20 000 $. Depuis, elle est redescendue en deçà des 11 000 $.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Cryptomonnaies: la fin de l'hiver approche dit un pionnier

17/01/2019 | AFP

Le cofondateur de l'Ethereum croit que l'appétit pour les cryptomonnaies devrait revenir au 1er ou 2e trimestre.

2018, l'antithèse de 2017 sur les marchés

21/12/2018 | Ian Gascon

Je profite de ce dernier billet de l’année, pour revenir sur certains éléments marquants de 2018.

À la une

L'intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable... et c'est tant mieux

BLOGUE. «On doit sortir du modèle d’hospice pour entrer dans un modèle plus personnalisé.»

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Il y a 24 minutes | Dominique Beauchamp

Après l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.

À surveiller: Savaria, Uni-Sélect et Stelco

Que faire avec les titres de Savaria, Uni-Sélect et Stelco?