C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

Publié le 19/10/2018 à 09:30

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

Publié le 19/10/2018 à 09:30

Par Institut québécois de planification financière

À l'approche de la fin de l'année, le moment est propice pour examiner vos finances personnelles et profiter de toutes les possibilités de planification fiscale avant la date limite du 31 décembre.


Voici les incontournables :


1- Réaliser vos pertes en capital


Si vous avez des pertes latentes sur des titres de portefeuille non enregistré, vous pourriez les vendre avant la fin de l’année et réduire votre facture fiscale.


Dans un premier temps, vous devez appliquer les pertes contre les gains de l’année, puis, s’il reste des pertes inutilisées, il est possible de les appliquer contre les gains des 3 dernières années ou sur vos futurs gains. Notez que puisque la perte reportée réduit le revenu imposable plutôt que le revenu net, cela ne vient pas modifier le calcul des crédits d’impôt ni la récupération de la pension de la Sécurité de la vieillesse, s’il y a lieu.


Attention aux pertes apparentes! Les règles relatives aux « pertes apparentes » ont pour but de vous empêcher de déduire une perte si vous ou votre conjoint vendez un bien à perte et l’acquérez de nouveau dans un délai de 30 jours.


2- Retirer du CELI


Il n’y a pas de date limite pour effectuer un retrait d’un CELI, mais si vous devez faire un retrait à court terme, pour financer des rénovations ou acheter une nouvelle voiture, par exemple, il est recommandé de le faire avant le 31 décembre puisque le montant retiré s’ajoutera aux droits de cotisation au CELI dès le 1er janvier 2019.


3- Planifier vos crédits d’impôt


Puisque certains crédits d’impôt et déductions fiscales sont calculés sur des dépenses faites au cours de l’année fiscale, assurez-vous d’effectuer vos paiements au plus tard le 31 décembre 2018 et de conserver vos reçus (frais médicaux, frais de placement, frais de déménagement, frais de scolarité, frais de garde…). En effectuant ces paiements dans une même année plutôt que sur deux ou trois ans, vous pourrez réduire vos impôts.


4- Contribution excédentaire au REER à 71 ans


Si vous avez atteint l’âge de 71 ans en 2018, il peut être avantageux de faire une cotisation excédentaire au REER durant le mois de décembre si vous avez gagné un revenu en 2018 générant des droits de cotisation pour 2019.


Bien qu’il y ait pénalité de 1 % sur la cotisation excédentaire pour le mois de décembre (en sus de la limite de 2 000 $ permise en cotisation excédentaire), elle ne s’appliquera que sur un mois puisque de nouveaux droits REER auront été créés en janvier. Ainsi, vous pourrez déduire votre cotisation REER pour l’année 2019 ou une année future.


Cela peut ne pas être nécessaire, cependant, si vous avez un conjoint plus jeune, puisque vous pouvez toujours utiliser vos droits de cotisation après 2018 pour contribuer à un REER de conjoint, jusqu'à la fin de l’année où ce conjoint atteindra l’âge de 71 ans.


5- Contribuer au REER de votre conjoint


Suivant le point précédent, si vous avez l’intention de cotiser au REER de conjoint, nous vous suggérons de le faire avant le 31 décembre de l’année, puisqu’il faut obligatoirement attendre 3 fins d’année civile après la dernière cotisation versée pour qu’un retrait soit imposable entre les mains du conjoint.


David Truong, CIWM, Pl. Fin., M. Fisc.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Marché du travail: Première création d’emplois en cinq mois

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

Le nombre de personnes en emploi au Québec a crû de 9 100 au mois d'octobre, le premier gain observé en cinq mois, ...

10 choses à savoir lundi

Un «Uber du déneigement» s'en vient. Les salles d'essayage congelées de Canada Goose. L'atterrisseur lunaire de demain!

Leaders, voici pourquoi vos conseils ne sont jamais écoutés!

BLOGUE. À force d'agir en expert «qui sait toujours tout sur tout», les oreilles des autres deviennent sourdes.