Ces pièges qui jonchent le parcours financier de l’entrepreneur

Publié le 05/10/2018 à 10:13

Ces pièges qui jonchent le parcours financier de l’entrepreneur

Publié le 05/10/2018 à 10:13

Par Institut québécois de planification financière

La réussite des petites et moyennes entreprises dépend d'abord de la créativité, de l'innovation et du désir de réussir de leurs propriétaires. Au Québec, il y a 235 000 entreprises de moins de 100 employés. Elles représentent un fort pourcentage de l'activité économique.


Si certaines questions d'ordre financier comme les conditions de financement sont abordées régulièrement, d'autres sont parfois négligées. Celles-ci peuvent pourtant avoir des conséquences énormes sur le développement des affaires ou la pérennité des entreprises.


Voyons comment le simple fait, pour un entrepreneur, de consulter un planificateur financier spécialisé dans les questions financières des sociétés pourrait l’aider à prendre de meilleures décisions financières. En effet, le planificateur financier procédera à un diagnostic touchant tous les domaines de la planification financière.


La fiscalité


Que ce soit le souhait de minimiser l'impact fiscal d'un transfert d'entreprise, de protéger les actifs en les transférant dans une société de gestion ou simplement de choisir le mode de rémunération optimal, il importe que vos choix soient faits en toute connaissance de cause.


De plus, une structure organisationnelle efficiente protège contre des conflits potentiels entre associés. J'ai déjà eu à travailler sur un dossier où un des associés détenait 50 % des actions à titre personnel alors que l'autre détenait les siennes par l'entremise de sa société de gestion. Non seulement le traitement fiscal du versement des dividendes était différent, mais un des deux actionnaires ne pourra pas profiter de l'exonération du gain en capital. Mieux vaut régler ces questions plus tôt que tard!


Le planificateur financier pourra identifier des pistes de solution en lien avec votre situation. Il pourra aussi vous encourager à consulter un expert, comme un fiscaliste, si le besoin se présente.


La planification de retraite


Souvent, les entrepreneurs misent sur la valeur de leur entreprise comme fonds de retraite. Si cette entreprise détient des actifs tangibles ou un brevet, si elle reçoit des revenus récurrents et a déjà identifié la relève, le produit de la vente éventuelle peut effectivement suffire à financer les 25 ou 30 années à la retraite.


Par contre, nul ne peut prédire l'avenir et, avouons-le, la valeur attribuée par l'acheteur potentiel est habituellement différente de celle de l’entrepreneur qui vend son « bébé ».


Un plan de retraite, avec investissements périodiques, peut protéger contre ce risque. Les logiciels utilisés de nos jours sont très performants et tiennent compte d'hypothèses telles que le taux d'inflation, l'espérance de vie, le coût de vie et le rendement prévu des placements. Le résultat de l'analyse vous donnera une feuille de route pour atteindre vos objectifs.


La gestion des risques


À la question « Quel est votre plus gros actif? », plusieurs répondraient « mon entreprise ». Mais c'est faux. Votre plus gros actif est votre capacité de générer un revenu : vos mains, vos connaissances et votre détermination.


Qu'arriverait-il si vous ou votre associé étiez atteint d'une invalidité? Avez-vous prévu comment racheter les parts en cas de décès d'un associé? Sachez qu'il existe des solutions pour ces problèmes qui, combinées à une convention entre actionnaires, assureront une transition en douceur. Analyser les besoins en assurances peut vous éviter bien des ennuis.


Et votre capital humain dans tout cela? Comment s'y prendre pour attirer et conserver les talents qui assureront la croissance de votre entreprise ? De nos jours, offrir un environnement de travail agréable et motivant ne suffit pas toujours pour attirer les employés; offrir un plan complet d'avantages sociaux leur lancera un message d'appréciation.


La planification successorale


Sans mécanisme de protection, vos héritiers et associés risquent d'avoir à gérer des casse-têtes d'une ampleur démesurée, si le pire devait vous arriver. Si vous avez un enfant mineur, sans être marié et sans avoir de testament, le Code civil du Québec prévoit que vous n'aurez qu'un seul héritier : votre enfant mineur.


Il hériterait donc de tous vos actifs, incluant les actions de votre entreprise. La plupart des planificateurs financiers collaborent avec des notaires ou avocats fiscalistes, qui peuvent vous aider avec votre planification successorale et ainsi faciliter la tâche pour vos proches.


Les placements


Malgré les réformes annoncées dans le budget fédéral de février dernier, il peut encore être avantageux de canaliser des profits dans une société de gestion. Tant qu'on ne dépasse pas 50 000 $ en revenus passifs, le plafond des affaires donnant droit à la déduction pour petite entreprise de la société opérante (présentement à 500 000 $), ne sera pas affecté.


Et si des investissements fiscalement avantageux, comme des fonds de placement constitués en société, sont utilisés, il sera possible de reporter dans le temps une partie de l’imposition.


L'importance du conseil


Les exemples énumérés ici ne sont qu'un échantillon des pistes de solution possibles pour bâtir un plan financier optimal pour un entrepreneur. Comme chacun des entrepreneurs québécois vit une réalité qui lui est propre, chacun recevra un diagnostic différent.


Même s'il vous réfère à des experts pour approfondir certains éléments, un planificateur financier saura vous aiguiller afin que vous puissiez prendre de bonnes décisions.


André Lacasse, Pl. Fin., MBA


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

15/12/2018 | Alain McKenna

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...