Le déficit commercial grimpe au Canada comme aux États-Unis

Publié le 06/12/2018 à 11:29

Le déficit commercial grimpe au Canada comme aux États-Unis

Publié le 06/12/2018 à 11:29

Par La Presse Canadienne
Drapeaus canadien et américain

[Photo: 123rf]

De part et d'autre de la frontière canado-américaine, le déficit commercial a gagné du terrain en octobre.


Le déficit commercial de marchandises du Canada avec le monde s’est creusé à 1,2 milliard $ en octobre, comparativement à 891 millions $ en septembre, a annoncé jeudi Statistique Canada.


Les exportations du Canada ont diminué de 1,2 % en octobre, principalement sous l’effet d’une baisse des exportations de pétrole brut.


Les importations ont fléchi de 0,6 %, surtout en raison d’une diminution des importations de voitures automobiles et camions légers.


Les importations en provenance de pays autres que les États-Unis ont reculé de 4,1 % pour se situer à 17,1 milliards $ en octobre. Les exportations à destination de pays autres que les États-Unis se sont accrues de 2,3 % pour atteindre 12,9 milliards $.


Par conséquent, le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis s’est rétréci pour passer de 5,2 milliards $ en septembre à 4,2 milliards $ en octobre, ce qui représente le plus faible déficit depuis décembre 2016.


Les exportations vers les États-Unis ont fléchi de 2,3 % pour s’établir à 36,5 milliards $. Les importations ont progressé de 1,3 % pour se chiffrer à 33,4 milliards $.


L’excédent commercial du Canada avec les États-Unis s’est donc rétréci pour passer de 4,3 milliards $ en septembre à 3,1 milliards $ en octobre, soit le plus faible excédent depuis mars 2018.


Des importations sans précédent ont gonflé le déficit commercial des États-Unis à 55,5 milliards $ US au mois d’octobre. Il s’agit du déficit le plus important en dix ans.


Le département du Commerce a précisé jeudi qu’il s’agit de la cinquième hausse mensuelle consécutive et du niveau le plus élevé depuis octobre 2008.


Le déficit commercial avec la Chine au chapitre des marchandises a grimpé de 7,1 % à 43,1 milliards $ US, un record. L’écart avec l’Union européenne s’est creusé de 65,5 % à 17,6 milliards $ US, un autre record.


Les importations totales ont augmenté de 0,2 % à 266,5 milliards $ US, un montant sans précédent. Les exportations ont reculé de 0,1 % à 211 milliards $ US.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Plus facile d'exporter au Japon depuis janvier

08/02/2019 | François Normand

Des tarifs douaniers ont déjà diminué, et ce, pour trois catégories de produits clés.

Non, l'avenir n'est pas économique. Il est social!

07/02/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Miser sur la croissance économique ne rend en rien les populations plus heureuses, selon une étude...

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

15/02/2019 | Daniel Germain

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

15/02/2019 | Daniel Germain

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.