Monique F. Leroux intronisée au Temple de la renommée

Publié le 17/05/2018 à 12:24

Monique F. Leroux intronisée au Temple de la renommée

Publié le 17/05/2018 à 12:24

Monique F. Leroux recevra ce jeudi la distinction la plus élevée du genre dans le milieu des affaires canadiennes.


L’intronisation Monique F. Leroux, présidente du conseil d’administration d’Investissement Québec et ancienne présidente du Mouvement Desjardins, ainsi que de trois autres dirigeants du milieu des affaires, se déroulera ce jeudi lors de la 40e cérémonie d’intronisation annuelle Temple de la renommée de l’entreprise canadienne, prévue au Palais des congrès du Toronto métropolitain.


Monique F. Leroux a amorcé sa carrière au sein du cabinet Ernst & Young, dont elle est éventuellement devenue associée. Elle a ensuite rejoint RBC Banque Royale, où elle a occupé le poste de première vice-présidente, Direction du Québec. Après un passage de huit ans à la tête du Mouvement Desjardins, elle a été nommée vice-présidente exécutive et conseillère stratégique pour Fiera Capital.



 


>>> Lire la suite sur Finance & Investissement


 

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

20/10/2018 | François Normand

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.