Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Par lesaffaires.com

[Photo: 123rf]

Une coalition de groupes d’affaires américains luttant contre les tarifs douaniers du président Donald Trump a lancé une annonce publicitaire visant à informer les électeurs avant les élections de mi-mandat que ces mesures coûtent 1,4 milliard de dollars par mois aux entreprises et aux consommateurs américains.


Selon le groupe, dans le Michigan, État qui compte plusieurs élections concurrentes cet automne, les coûts des tarifs ont triplé en août par rapport à l’année précédente, alors qu’ils ont plus que doublé dans des endroits comme le Texas, l’Illinois et la Virginie-Occidentale révèle Reuters.


À l’échelle nationale, la hausse est de 45 % en août par rapport à août précédent — et l’organisation avertit que tous les tarifs ne sont pas entrés en vigueur.


Le groupe, qui se fait appeler « Tariffs Hurt the Heartland », a analysé les données relatives aux paiements tarifaires par État et au niveau national et a d’abord communiqué les résultats à Reuters.


« Ces tarifs sont des taxes sur les entreprises et les consommateurs américains », a déclaré la porte-parole du groupe, Angela Hofmann. « Ils ne sont pas payés par d’autres pays. Ils sont payés ici, chez eux. »


Le groupe cible les membres du Congrès du « Heartland », notamment l’Ohio, la Pennsylvanie, l’Illinois, l’Indiana et le Tennessee. Il a prévu une série de réunions publiques à l’échelle nationale, y compris un événement jeudi en Pennsylvanie, au cours duquel il prévoit présenter des données montrant que les entreprises de l’État ont payé 45 millions de dollars supplémentaires en tarifs par rapport à août de l’année précédente.


Le groupe lance également une publicité numérique accusant les responsables de l’administration Trump de minimiser le coût des tarifs tout en présentant une longue liste d’articles soumis à de nouvelles taxes à l’importation.


La coalition comprend des groupes représentant certaines des plus grandes entreprises du pays, notamment des membres de la Fédération nationale du commerce de détail et de la Retail Industry Leaders Association. L’American Petroleum Institute, qui représente d’importantes sociétés pétrolières comme Exxon Mobil et Chevron, ainsi que la Retail Industry Leaders Association, qui représente des chaînes de distribution comme Target et Autozone, font partie des groupes à rejoindre.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les prêts bancaires en Chine atteignent un niveau record en janvier

15/02/2019 | AFP

C'est une manière de gonfler les liquidités disponibles dans le système financier alors que son économie ralentit.

L'Allemagne protège ses fleurons industriels contre les Chinois

14/02/2019 | François Normand

BALADO - L'Allemagne amorce une virage industriel majeur et interviendra davantage dans l'économie. Voici pourquoi.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.