Les ventes de logements progressent pour un 40e mois de suite

Publié le 06/07/2018 à 16:36

Les ventes de logements progressent pour un 40e mois de suite

Publié le 06/07/2018 à 16:36

Par La Presse Canadienne

Les ventes de logements montréalais ont progressé pour un quarantième mois consécutif en juin, a indiqué vendredi la Chambre immobilière du Grand Montréal.


La CIGM fait état d'une hausse de 1% par rapport au même mois l'an dernier, avec un total de 4081 ventes résidentielles contre 4055.


Entre-temps, les ventes de maisons unifamiliales se sont effritées de deux pour cent et celles de copropriétés ont gagné sept pour cent comparativement à l'année précédente.


Les ventes de plex, qui comprennent de deux à cinq logements, ont pour leur part dégringolé de 3%.


Le prix médian d'une maison unifamiliale a atteint 325 089 $, contre 322 750 $ en juin 2017, tandis que celui des copropriétés est passé de 255 000 $ à 256 000 $. Du côté des plex, leur prix médian a progressé de sept pour cent pour s'établir à 507 000 $, comparativement à 475 000 $ pour la même période l'an dernier.


Cette hausse des ventes résidentielles survient alors que le nombre de propriétés inscrites à la vente a pour sa part reculé de 17% à 22 333, contre 26 866 inscriptions l'année précédente.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour le 18/09/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.