Shell défend l'intérêt financier de son projet de gaz naturel liquéfié

Publié le 09/10/2018 à 08:29

Shell défend l'intérêt financier de son projet de gaz naturel liquéfié

Publié le 09/10/2018 à 08:29

Par AFP

Le directeur général de Shell a défendu mardi l'intérêt financier du projet géant du groupe dans le gaz naturel liquide (GNL) au Canada, annoncé début octobre et critiqué pour son coût.


«S'il y a une preuve que Shell s'intéresse sérieusement au GNL, c'est ce projet», appelé LNG Canada, a affirmé le patron de la major anglo-néerlandaise Ben van Beurden lors d'une conférence sur l'énergie à Londres.


LNG Canada, dans lequel Royal Dutch Shell détiendra 40% des parts aux côtés de plusieurs groupes asiatiques, est d'une valeur totale de 40 milliards de dollars canadiens (27 milliards d'euros).


L'action de Shell avait légèrement reculé après l'annonce, plusieurs analystes financiers critiquant le coût trop élevé pour le groupe.


«Tout a été fait pour réduire les coûts au maximum», a défendu M. van Beurden, affirmant que «le projet ne se serait pas fait sans cela».


Shell mise sur une explosion de la demande de GNL dans les années à venir (+4% par an jusqu'en 2030), particulièrement en Asie où le gaz naturel remplace le charbon.


«Le GNL canadien pourra atteindre Tokyo deux fois plus vite que le gaz en provenance du Golfe du Mexique», a-t-il précisé.


Ce projet est de la plus haute importance pour Shell qui a opéré ces dernières années un virage vers l'exploitation de nouveaux gisements de gaz naturel après le rachat du britannique BG Group, en se détournant par ailleurs des exploitations pétrolières et gazières matures.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Shell donne son feu vert à un énorme projet de GNL au Canada

02/10/2018 | AFP

Le Canada est le quatrième producteur mondial de gaz naturel et le cinquième exportateur.

Shell vend ses parts dans Canadian Natural pour 3,3 milliards $US

08/05/2018 | AFP

Shell avait déjà annoncé la cession d'actifs dans le sable bitumineux pour une somme de 8,5G$US.

OPINION 10 choses à savoir vendredi
13/10/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
Montréal-Est en mode grande séduction
19/05/2017 | Matthieu Charest
Sables bitumineux: l'action de Canadian Natural bondit après le rachat des activités de Shell
09/03/2017 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.