Une fusion d'entreprises peut être autorisée même si elle nuit à la concurrence


Édition du 17 Octobre 2015

En 2011, Tervita Corporation, une entreprise de la Colombie-Britannique, acquiert Complete Environmental et sa filiale, Babkirk Land Services. Ce faisant, elle devient propriétaire de trois des quatre sites d'enfouissement de déchets dangereux issus de l'exploitation pétrolière ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pourrez-vous survivre à la nouvelle concurrence chinoise?

Mis à jour le 21/10/2017 | François Normand

ANALYSE– La Chine vient de lancer une réforme majeure qui affectera plusieurs entreprises canadiennes et occidentales.

La concurrence toujours vive dans l'industrie du droit

Édition du 03 Juin 2017 | Anne Gaignaire

Si le palmarès est toujours présidé par Norton Rose Fulbright et dominé par le même cartel, plusieurs cabinets ont ...

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.