Comment gagner l'estime de vos collègues

Publié le 30/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/11/2010 à 13:35

Comment gagner l'estime de vos collègues

Publié le 30/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/11/2010 à 13:35

La capacité d'un gestionnaire à accomplir efficacement ses fonctions passe non seulement par le leadership qu'elle exerce, mais aussi beaucoup par la crédibilité que les gens lui accordent.


Depuis plusieurs années, l'étude de la crédibilité a suscité l'intérêt des praticiens en raison de son importance dans l'atteinte des objectifs organisationnels. La raison est simple : plus une personne est jugée crédible par son entourage, plus son pouvoir d'influence est grand. Il n'est donc pas étonnant qu'un tel objectif soit visé par plus d'un gestionnaire, de nos jours.


À titre d'exemple, posez-vous sincèrement la question : pourquoi avez-vous décidé de lire cet article ? Une simple question de curiosité suscitée par le titre accrocheur ? Peut-être. Par ailleurs, le fait qu'il soit publié dans ce journal y est aussi pour beaucoup. C'est ce qu'on appelle la crédibilité par association. Vous considérez ce journal crédible; donc, par association, la personne qui écrit un article qui s'y trouve devrait l'être également, n'est-ce pas ? Ce constat est certes partiellement vrai, mais il présente déjà une facette intéressante de la crédibilité.


Qu'est-ce que la crédibilité ?


Selon le Larousse, un individu crédible est une personne fiable, qui peut être crue, en qui on peut avoir confiance. Par contre, il faut également savoir que c'est une valeur totalement subjective, accordée par les autres et fondée sur des critères personnels ou valorisés socialement.


C'est pourquoi la définition suivante est sans doute plus complète lorsqu'il s'agit d'évaluer la crédibilité d'un gestionnaire : valeur subjective accordée à une personne en fonction de critères personnels et sociaux, liés aux compétences et aux habiletés ainsi qu'à l'expérience, aux connaissances et à l'expertise d'un individu. L'évaluation de ces critères permet l'attribution d'un degré de confiance et de fiabilité, lequel est défini comme une sécurité ou un niveau de risque que l'on est prêt à prendre avec cet individu.


À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Voici le meilleur truc pour atteindre un objectif ambitieux!

17/01/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une étude suisse a découvert ce qui permet de faire des étincelles dans une tâche barbante, mais importante.

Souffrez-vous (sans le savoir) du syndrome de l'échec programmé?

15/01/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le manager est bon. Son équipe est bonne. Et pourtant, c'est l'échec. Voici pourquoi.

À la une

Dollarama lance sa boutique en ligne

21/01/2019 | lesaffaires.com

Les articles sont vendus à la caisse.

Expérience client: un séjour à Paris

Être client à Paris... Du calme. Mon expérience n'a pas été celle que vous imaginez.

Voici pourquoi les enfants des milléniaux conduiront avec leur voix…

21/01/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Un indice : c’est grâce à une technologie développée à Montréal.