Profession : recrubot Nom de code : Mya


Édition du 30 Juin 2018

«Bonjour, je m'appelle Mya, je suis un "recru- bot", un recruteur personnel. Je vais vous poser des questions pour valider vos qualifications pour le poste.»
Non, nous ne sommes pas dans un épisode de Star Wars. La guerre des talents a désormais son R2-D2 : il s'appelle Mya, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La course au recrutement des talents

Édition du 16 Juin 2018 | Jean-François Venne

« La guerre des talents est cruciale pour les cabinets d'avocats québécois, c'est pourquoi je considère les RH ...

MTY : le retrait de Stanley Ma crée des remous

Édition du 12 Mai 2018 | Dominique Beauchamp

À chaque fois que l'artisan de la réussite d'une entreprise aimée tire sa révérence, un petit doute ...

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.