Profession : recrubot Nom de code : Mya


Édition du 30 Juin 2018

«Bonjour, je m'appelle Mya, je suis un "recru- bot", un recruteur personnel. Je vais vous poser des questions pour valider vos qualifications pour le poste.»
Non, nous ne sommes pas dans un épisode de Star Wars. La guerre des talents a désormais son R2-D2 : il s'appelle Mya, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Comment rendre sexy votre petite entreprise?

07/01/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici quelques trucs pour que vous ne souffriez plus de la fameuse pénurie de main-d'oeuvre.

Recrutement : les défis avant l'argent pour les milléniaux

Édition du 20 Octobre 2018 | Les Affaires

La main-d'oeuvre est rare, et si vous voulez vous démarquer des autres employeurs au cours des prochaines années, ...

À la une

L'intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable... et c'est tant mieux

BLOGUE. «On doit sortir du modèle d’hospice pour entrer dans un modèle plus personnalisé.»

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Il y a 23 minutes | Dominique Beauchamp

Après l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.

À surveiller: Savaria, Uni-Sélect et Stelco

Que faire avec les titres de Savaria, Uni-Sélect et Stelco?