Une fois encore : oui, l'éthique vaut de l'or


Édition du 30 Septembre 2017

Par les temps qui courent, j'entends dans les couloirs des écoles de gestion que les cours d'éthique intéressent les étudiants, mais pas tellement les entreprises. À telle enseigne que des chaires d'éthique ou de responsabilité sociale sont suspendues, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le PLC a profité du dépôt du budget pour amasser des dons

Mis à jour le 23/03/2016 | Matthieu Charest

Un courriel envoyé par le PLC hier a sollicité des dons en utilisant le prétexte du dépôt du premier budget Trudeau.

Cruauté envers les animaux: Saputo fait un geste fort

L'entreprise se donne le droit de refuser le lait de fermes qui ne respectent pas son code d'éthique animale.

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.