Icar Mirabel: pour les amateurs de sensations fortes

Publié le 06/07/2018 à 10:18

Icar Mirabel: pour les amateurs de sensations fortes

Publié le 06/07/2018 à 10:18

(Photo: courtoisie)

PME DE LA SEMAINE. Depuis 10 ans, des infrastructures de l’ancien aéroport Mirabel ont été reconverties en complexe de sports motorisés. Dédiée aux passionnés de voitures de course au départ, Icar Mirabel propose désormais une palette complète d’activités aux amateurs de sensations fortes.


Conduire le bolide rouge de vos rêves sur un circuit de course, en toute sécurité. C’est l’une des activités qu’Icar Mirabel propose à ses clients. En 10 ans d’existence, le concept de départ a bien évolué. À l’origine, en 2008, Marc Arseneau a eu l’idée de créer un lieu pour les passionnés de voitures de course.


Une sorte de club privé sur le modèle des clubs de golf, où les propriétaires de voitures «exotiques», comme il convient de les nommer, peuvent venir faire ronronner le moteur de leurs Ferrari, Lamborghini ou Porsche, à leur pleine capacité. Le projet est bien accueilli et comme l’ancien tarmac offre des possibilités intéressantes pour créer différents types de pistes, Marc Arseneau décide d’élargir l’accès du complexe à tous les passionnés de course automobile, qu’ils possèdent une voiture ou pas.


Pour se faire une clientèle, Icar Mirabel est présent dans les centres commerciaux et se positionne comme une option cadeau originale, pendant le temps des Fêtes. Un an plus tard, l’écurie compte déjà 4 véhicules. 


En piste!


Marc Arseneau a transmis sa passion pour les sports motorisés à son fils, Élie. Depuis un an, c’est lui qui dirige Icar Mirabel. Aujourd’hui, l’entreprise se distingue de ses concurrents par son offre. Icar propose non seulement 11 voitures de luxe qui peuvent être pilotées sur un circuit de 3,8 kilomètres, mais aussi une piste d’accélération, très populaire auprès des jeunes, et deux circuits de karting.


À cela s’ajoute, pour les amateurs de sensations fortes, la possibilité de piloter un hélicoptère ou encore de simuler une chute libre. Des cours de conduites sont également proposés pour former ceux qui le souhaitent à réagir en situation d’urgence. «C’est un produit en croissance, qu’on essaie de pousser, surtout l’hiver pour que les gens puissent expérimenter la conduite sur glace», précise Élie Arseneau.


Clé en main


L’offre d’Icar Mirabel séduit de plus en plus les clients d'affaires. La moitié de la clientèle est composée d'entreprises et de manufacturiers qui ont recours aux aménagements du complexe pour des lancements commerciaux ou des tests de durabilité, sur des pneus, par exemple. «C’est là que nous avons constaté notre plus grosse croissance, durant les 4 dernières années», explique Élie Arseneau.


L’objectif pour l’avenir est donc de renforcer les attraits du complexe pour inciter encore plus les grosses entreprises à y organiser des événements. Un restaurant avec vue panoramique sur le circuit a été aménagé, à cet effet, à l’emplacement de l'ancien aéroquai de l'Aéroport de Mirabel, qui devait être détruit.


 


ICAR Mirabel en chiffre:


Date de création: 2008


Nombre d’employés: 90 en saison (été) et 25 employés tout au long de l’année.


Chiffre d’affaire: 7,5 millions en 2017


Plus de 250 000 visiteurs par an

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

L'intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable... et c'est tant mieux

BLOGUE. «On doit sortir du modèle d’hospice pour entrer dans un modèle plus personnalisé.»

À surveiller: Savaria, Uni-Sélect et Stelco

Que faire avec les titres de Savaria, Uni-Sélect et Stelco?

Uni-Sélect déçoit encore, l'action plonge de 20%

Le distributeur de pièces automobiles teste la patience de ses actionnaires qui espèrent encore une mise aux enchères.