Voici pourquoi le Cirque du Soleil met le paquet en Chine

Publié le 19/07/2017 à 11:33

Voici pourquoi le Cirque du Soleil met le paquet en Chine

Publié le 19/07/2017 à 11:33

Par lesaffaires.com

Le spectacle Kooza, spectacle qui sera présenté dès octobre en Chine. Photo fournie.

Si vous étiez à la tête d’une entreprise, tenteriez-vous de lancer une vaste offensive dans un marché où il y a 10000 concurrents? Probablement pas, mais c’est pourtant ce que va faire le Cirque du Soleil en Chine.


Une décennie après avoir fait ses débuts sur le marché chinois, l’entreprise cofondée par Guy Laliberté s’y attaque avec un plan ambitieux: elle va non seulement présenter une tournée d'un nouveau spectacle dans sept villes, mais elle va y établir, à l’instar de ce qu’elle fait à Las Vegas, un spectacle résident dans un théâtre à la fine pointe de la technologie spécialement conçu à cette fin.


Le spectacle Kooza(notre photo) sera présenté à Shanghai à partir du 1er octobre prochain six jours semaine pendant deux mois avant de déménager à Beijing et dans cinq autres villes du pays, dont Hong Kong en 2018.


Dans une entrevue au quotidien China Daily, le président du Cirque du Soleil Daniel Lamarre a illustré les grandes ambitions de l’entreprise québécoise de divertissement dans ce pays aux 1,38 milliard d’habitants: «Nous allons avoir une présence significative en Chine dès octobre et qui durera pour toujours.»


Vers un boom du spectacle en direct


Lorsque Guy Laliberté a vendu une participation de 25% de son entreprise au groupe chinois Fosun en 2015, il avait dès lors signalé sa volonté de doubler de taille dans ce pays reconnu pour être le berceau du cirque.


Même si le marché chinois du cirque est marqué par une offre surabondante, Daniel Lamarre croit que le secteur des spectacles en direct est sur le point de connaître un boom majeur, à l’image de celui qu’a connu le cinéma.


«Au cours des deux à cinq prochaines années, nous allons voir dans l’univers du divertissement en direct ce qui s’est produit dans le secteur du cinéma au cours des cinq dernières années. La Chine est devenue le plus important marché du cinéma du monde et je crois que c’est ce qui va se produire avec l’industrie du divertissement», a dit M. Lamarre au China Daily.


Le dirigeant a bon espoir que la classe moyenne du pays, en pleine émergence, appréciera les spectacles du Cirque du Soleil.


Après avoir analysé en profondeur ce marché, il estime que son organisation a deux avantages qui vont lui permettre d'obtenir du succès en Chine: elle est une marque occidentale reconnue et elle respecte la culture du pays.


Les spectacles du Cirque du Soleil ont été présentés à plus de 180 millions de spectateurs dans 450 différentes villes du monde, mais la Chine demeure un des rares marchés où elle n’a pas encore établi une relation durable avec le public. Compte tenu de la croissance potentielle de ce marché, il est facile de comprendre pourquoi le Cirque du Soleil y déploie ses plus belles acrobaties pour le conquérir.


À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

À la une

Samsung Galaxy S9 et S9+ : photo, photo, photo…

BLOGUE. Le fabricant coréen apporte quelques améliorations à la refonte majeure de son Galaxy S introduite l’an dernier.

À la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour le 24/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

24/02/2018 | Denis Lalonde

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.