Avec ou sans 5G, votre facture de sans-fil va continuer de monter

Publié le 11/10/2018 à 06:00

Avec ou sans 5G, votre facture de sans-fil va continuer de monter

Publié le 11/10/2018 à 06:00

Par Alain McKenna

(Image: Pexels)

Difficile de parler de technologie sans fil ces jours-ci sans parler des réseaux de prochaine génération, ou pour être plus exact, des réseaux de cinquième génération, ou pour être dans le coup de la 5G.


On ne sait pas encore quand cette technologie sera accessible pour le consommateur moyen. En fait, on ne sait pas encore tout à fait comment elle fonctionnera, puisque les normes d’industrie commencent à peine à être établies.


Ce qu’on sait, c’est que ça va coûter cher pour réaliser les promesses de transmissions ultrarapides et instantanées faites par les opérateurs de réseaux les équipementiers et le reste de l’industrie.


Une révolution évolutive


«C’est une révolution qui va se faire par étapes, de façon évolutive, à partir de l’infrastructure 4G (LTE) déjà existante. Les réseaux 3G, 4G et 5G vont continuer de coexister pour un bon bout encore. L’objectif est d’abaisser les coûts complets d’exploitation et d’aider les opérateurs à fixer le modèle d’affaires qui leur convient», résume Phil Twist, directeur du marketing pour les produits mobiles chez Nokia.


Dans ce passage anticipé vers un Internet mobile à très haute vitesse, il y a donc un certain souci de ne pas étirer trop longuement la colonne des coûts, pour que même les plus petits fournisseurs de services sans fil, les fournisseurs régionaux et les indépendants puissent considérer d’intégrer eux aussi cette technologie.


Car comme elle coûte cher, la 5G, il semble plus logique de partager la facture de R-D et de mise en marché avec les autres membres de l’industrie. Et comme tous les utilisateurs n’auront pas besoin d’un tel débit de donné à tous les coups, les fournisseurs de composants comme Nokia proposent déjà des antennes où coexistent les signaux cellulaires de toutes les générations.


Chez Nokia, ces antennes s’appellent AirScale. Ericsson a une solution similaire qui porte un autre nom. «L’idée est d’aider les opérateurs à se préparer pour l’émergence de nouvelles occasions d’affaires qui surgiront une fois les premiers réseaux 5G en place», explique d’ailleurs Jowan Manssour, directeur des produits mobiles chez Ericsson.


MM. Manssour et Twist ont animé une conférence sur le futur des technologies sans fil dans le cadre du Mobile World Congress Americas, à Los Angeles, le mois dernier.


Cette exposition à peu près entièrement dédiée à la 5G visait justement à présenter quelques-unes de ces occasions d’affaires du futur.


Séparer la facture… mais avec qui?


Évolution du revenu mensuel moyen par utilisateur d'un fournisseur sans-fil canadien. (Graphique: Statista)


«Il n’y a probablement pas un fournisseur de services sans fil qui bâtira un réseau 5G à partir de zéro, alors il fallait penser à un modèle qui leur permettra de mettre leur équipement à niveau, tout en continuant de générer des revenus à partir des réseaux actuels pour financer les réseaux à venir», poursuit M. Twist.


«En fait, la 5G devrait aider à optimiser l’utilisation des réseaux, en maximisant la capacité de l’infrastructure déjà en place en fonction des besoins des clients.»


En d’autres mots : tous devront payer un peu plus pour amortir les coûts de déploiement des réseaux 5G. Ne vous attendez pas à un prix réduit sur votre forfait mensuel de données mobiles si vous promettez de n’utiliser que les bandes 4G qui existent déjà, ça ne fonctionne pas comme ça.


La technologie 5G est présentée comme la porte d’entrée vers «une décennie de nouvelles occasions d’affaires qui générera des centaines de milliards de dollars de croissance» pour l’industrie du sans-fil.


À l’opposé, quand l’industrie s’est préparée à introduire la technologie 4G, plusieurs prévoyaient une baisse significative du coût mensuel des services sans fil. Pourtant, quand on regarde la courbe tracée par le revenu mensuel moyen par abonné des fournisseurs canadiens, on voit bien une tendance à la hausse soutenue depuis dix ans.


Personne ne fait de telle prévision avec la 5G. Imaginez maintenant l’impact que son arrivée aura sur votre facture mensuelle…


Suivez-moi sur Facebook:



Suivez-moi sur Twitter:





image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bientôt des bouchons de circulation sur les réseaux mobiles

Mis à jour le 15/01/2013

L'année 2013 devrait être celle où les utilisateurs de téléphones intelligents des ...

Codère - Vidéotron et l'iPhone : pas de rapprochement

06/12/2012

BLOGUE. Apple et l'opérateur américain T-Mobile USA ont annoncé jeudi une entente en vertu de ...

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...