Les cybercriminels utilisent de plus en plus Telegram

Publié le 14/05/2018 à 15:17

Les cybercriminels utilisent de plus en plus Telegram

Publié le 14/05/2018 à 15:17

Par AFP

Les coups portés par les autorités aux places de marché illicites sur internet (Hansa Market, Alpha Bay) conduisent les cybercriminels à utiliser de plus en plus la messagerie cryptée Telegram pour mener à bien leurs échanges et leurs activités, selon la société de cybersécurité israélienne Check Point.


Un cybercriminel peut ainsi se passer du réseau Tor, porte d'accès traditionnelle au Dark Web, et utiliser des chaînes ou groupes de discussion Telegram sur son smartphone pour «recevoir des notifications de conversations et d'offres clandestines directement sur son smartphone, tout en maintenant son identité complètement cachée».


Check Point a retrouvé ainsi des groupes de discussion russes sur Telegram qui font circuler des «offres d'emploi» avec un code couleur signalant le degré d'illégalité dudit emploi. Ou qui cherchent à rencontrer en contact avec des employés de certaines sociétés détenteurs de données très utiles pour les cybercriminels, comme les banques ou les sociétés de téléphonie mobile.


Les chaînes offrent également des publicités pour de la falsification de documents officiels, ou de la vente d'outils de piratage, comme des logiciels clandestins de minage de cryptomonnaie (600 roubles) ou des outils de vols d'informations recueillant mots de passe, documents, captures d'écrans (1.000 roubles).


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre

À la une

Les États-Unis ne doivent pas perdre la Turquie

ANALYSE - De bonnes relations entre les États-Unis et la Turquie sont vitales pour le Canada. Voici pourquoi.

Accueillez les clients comme s'ils étaient vos invités

BLOGUE INVITÉ. On veut qu’ils passent un bon moment en notre compagnie. C’est aussi simple que ça.