Shopify fait ses emplettes à Montréal

Publié le 27/06/2018 à 10:55

Shopify fait ses emplettes à Montréal

Publié le 27/06/2018 à 10:55

Par Catherine Charron

(Photo: Return Magic)

La plateforme de commerce en ligne acquiert l’application Return Magic, déjà disponible dans son app store. Développé à Montréal par Guillaume Racine et Raff Paquin, ce service permet aux entreprises qui utilisent Shopify (TSX: SHOP) d’offrir un suivi plus pointu lors du retour de marchandises.


L’histoire des deux entreprises est étroitement liée. Dès ses balbutiements en 2016, l’équipe de Return Magic s’est jointe à l’accélérateur d’idées de Shopify à Montréal. C’est là que la start-up (l’entreprise en démarrage) a développé le code de son application et sa première version, et obtenu ses premiers clients. Return Magic a ensuite signé un partenariat avec Shopify plus, ce qui lui a permis de solliciter des contrats avec des clients «bien connus dans le monde de la mode», selon Guillaume Racine, cofondateur et PDG de la firme derrière l’application. Cette étroite collaboration des dernières années rend cette fusion naturelle pour les deux parties.


Bien que la plateforme de commerce en ligne soit en fonction depuis 2006, Shopify n’offrait toujours pas de service intégré de retour de marchandises. C’est donc pour remédier à la situation que l’entreprise a proposé une offre d’achat à Return Magic, à la grande surprise des développeurs de l’application. «On s’attendait à bâtir sur le long terme, mais ça fait énormément de sens de s’annexer à Shopify», explique Guillaume Racine.


Parmi les applications déjà utilisées par les marchands sur leur plateforme, l’équipe de Shopify a identifié Return Magic comme étant le service dont la vision et les valeurs rejoignaient le plus les leurs. «On ressentait une bonne synergie. […] En plus, l’équipe de Shopify de Montréal est spécialisée dans l’offre de service pour les acheteurs, donc même d’un point de vue géographique, cette internalisation fonctionne bien», se réjouit Louis Kearns, le directeur général des envois de Shopify.


Peu de changements pour l’instant


Cette acquisition ne contraindra pas les marchands qui utilisent déjà d’autres applications pour faciliter le retour de leurs produits à transiter vers ce service internalisé. «L’app store, c’est un aspect important de notre écosystème, c’est important que Shopify intègre ce genre d’outils, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’opportunité pour adapter le service. On veut continuer de faire évoluer cet espace-là, pour stimuler l’innovation», soutient Louis Kearns.


À court terme, les utilisateurs de Return Magic ne ressentiront pas de répercussions liées à cette mutation. L’application évoluera dans les prochains mois pour mieux s’intégrer à la plateforme en ligne, ce qui en facilitera l’utilisation affirme Guillaume Racine.


Quand est-il pour la minorité des 2500 clients de l’entreprise qui n’usent pas déjà de Shopify? Puisqu’ils exploitent une forme bêta de l’application, ceux-ci ne devraient pas ressentir de conséquences négatives selon l’ancien PDG de Return Magic. Toutefois, l’équipe a mis au point un plan de transition pour ceux qui seront contraints par ce changement. «Le focus sera maintenant mis à 100% dans l’écosystème de Shopify», rappelle Guillaume Racine.


Les quatre employés actuels de Return Magic seront transférés dans les bureaux de Shopify Montréal. «Les titres changent, mais les fonctions demeurent les mêmes», résume l’ancien PDG du service de retour.


Shopify est une plateforme numérique canadienne qui héberge les boutiques en ligne de plus de 500 000 entreprises de partout dans le monde.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Stingray a le feu vert du CRTC pour acquérir Newfoundland Capital

Stingray met la main sur 82 bandes FM, 19 bandes AM et 72 stations de radio locales.

Les entreprises québécoises brillent sur le marché des acquisitions

Édition du 13 Octobre 2018 | Marie-Pier Frappier

Le sondage «L'acquisition : un levier de croissance privilégié pour nos entreprises» réalisé par Léger pour le ...

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour à 17:00 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»