Amazon ouvre à New York une boutique avec ses produits les mieux notés

Publié le 28/09/2018 à 09:46

Amazon ouvre à New York une boutique avec ses produits les mieux notés

Publié le 28/09/2018 à 09:46

Par AFP

(Photo: Getty)

Le géant américain du commerce en ligne Amazon a inauguré jeudi une boutique qui ne vend que les produits les mieux notés sur son site par les acheteurs, un nouvel exemple de ses ambitions dans le commerce physique de détail.


Depuis plusieurs années, Amazon ouvre progressivement des points de vente physique, principalement des librairies et des boutiques «pop-up», dédiées jusqu'ici aux produits technologiques.


Avec Amazon «4-star», dont la première boutique est située dans le quartier de Soho à Manhattan, le groupe de Seattle offre une sélection de produits Amazon et d'autres marques notés au minimum 4 étoiles sur une échelle qui en compte 5, selon un communiqué. 


Comme il l'a fait avec ses librairies, qui proposent à la vente les titres les plus populaires sur son site, Amazon met ainsi à profit les données tirées de la vente en ligne pour effectuer sa sélection de produits. 


La boutique new-yorkaise a notamment créé une section avec des produits «populaires à New York», toujours selon les informations provenant de la vente en ligne.


Les abonnés au service Prime d'Amazon paieront, pour chaque produit, le même prix que sur le site, inférieur au prix en magasin.


Interrogée par l'AFP sur l'ouverture éventuelle d'autres magasins sur le modèle «4-star», la responsable des points de vente physique d'Amazon, Mariana Garavaglia, n'a pas souhaité donner d'indications.


«Aujourd'hui, nous sommes concentrés sur ce lancement», a-t-elle expliqué dans l'enceinte du magasin, situé sur l'une des rues les plus passantes de Soho, Spring Street.


Pour Mme Garavaglia, cette boutique «répond à un besoin». «Il y a des domaines dans lesquels les clients nous ont dit qu'ils appréciaient d'avoir la possibilité de pouvoir jouer et interagir avec nos produits dans un environnement physique.»


Les ambitions d'Amazon ne s'arrêtent pas aux produits culturels et technologiques.


En début d'année, le groupe a ouvert à Seattle sa première boutique Amazon Go, une épicerie sans caisse où les achats sont enregistrés par capteurs et caméras.


L'agence Bloomberg a rapporté, il y a quelques jours, qu'Amazon envisagerait d'ouvrir jusqu'à 3000 points de vente Go d'ici 2021, une information que le groupe n'a pas confirmée.


En juin 2017, Amazon avait racheté la chaîne d'épiceries haut de gamme Whole Foods pour 13,4 milliards de dollars.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bernie Sanders: l'allocateur de capital?

BLOGUE INVITÉ. Regard sur la politisation des rachats d'actions.

Amazon délaisse son projet de siège social à New York.

14/02/2019 | AFP

Amazon a précisé qu’elle n’entendait pas se relancer, « à ce stade », dans la recherche d’un autre site.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.